RSS

Archives de Tag: sexualité

Oh Anne Frank..you touch my tralala

On savait que les États-Unis étaient un pays franchement conservateur. On savait aussi que, par endroit, ils étaient carrément puritains. Le religieux, c’est leur truc, et les États réputés les plus « coincés » sont bien les États du sud et du centre du pays. Jolie hypocrisie, d’ailleurs, puisque c’est au Texas que le taux de jeunes atteint du sida est le plus élevé.

Bon, à la rigueur, être gentiment puritain, ça passe…

…Mais considérer que le Journal d’Anne Frank est trop sexuel pour être donné aux étudiants, je trouve que ça va un peu trop loin. Pas vous ?

Oooh say can you seee, by the dawn’s early liiight, what so proooudly we haaailed, at the twilight’s last gleaming…?  Ca vous dit quelque chose ? C’est normal. Bienvenue au pays des hamburgers, de la Budweiser, et de l’Harley Davidson, car en effet, ce sont les premières paroles de l’hymne national américain. Traduit, ça donne : « Oh, dites, pouvez-vous voir dans les lueurs de l’aube, ce que nous saluons si fièrement au crépuscule ? ».

Eh bien, moi…comme tout le monde, je pensais qu’aux Etats-Unis, avec la bannière étoilée et la sacro-sainte Liberté, on n’hésitait pas non plus à saluer la mémoire. Mais…visiblement pas partout.

Ou bien alors si, mais seulement s’il n’y a aucune allusion faite au sexe (en tant que partie du corps) ou au désir, dans le bouquin que l’on veut exploiter. Chouettos…!
(Aaah, du coup, on le digère moins bien, notre hamburger)

Et ce n’est pas le cas du Journal d’Anne Frank, qui passe à la trappe dans un district scolaire de la ville de Virginia, aux Etats-Unis. En effet, le journal local Star-Exponen nous informe que le témoignage poignant de cette jeune juive libérale devenue la plus célèbre victime de l’holocauste,…est retiré du programme à la suite de plaintes de parents. Les motifs étant que la jeune déportée avait rédigé des passages un peu trop explicites sur la sexualité…

Alors…D’accord. Effectivement, Anne était bien intéressée par Peter, mais le passage jugé le plus choquant par ces parents d’élèves était en fait…celui où elle s’étonne qu’un enfant puisse sortir du sexe d’une femme.

Mais c’est SCANDALEUX ! Je suis outrée. C’est d’une pornographie ! Jésus !
.
.
…Ma question est la suivante : ils sont malades, ou bien font-ils exprès ?

Source:

http://ghyslainelsen.wordpress.com/2010/01/30/oh-anne-frank-you-touch-my-tralala/#comment-38

Publicités
 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Communauté, idendité, Stabilité

Vers un gouvernement mondial:
Dans un futur plus ou moins proche ,la société a évolué dans un sens plus que contestable… Tout est planifié, tout est régulé… Rien n’est plus le fruit du hasard et les citoyens  » s’épanouissent  » dans leurs villes protégées et, si jamais ils ont le malheur d’avoir quelque état d’âme, ils peuvent toujours avaler une pilule de Soma, une drogue qui apporte une illusion de bonheur. Ce qu’ils s’empressent de faire avec joie: il est fort mal vu d’être malheureux, ce n’est pas l’attitude d’un bon citoyen; ce n’est pas NORMAL.
La notion de reproduction telle que nous pouvons l’entendre et de couple étant tabou, en parler étant jugé obscène, les individus sont créés dans des cuves, au Centre d’Incubation et de Conditionnement, suivant le Procédé Bokanovsky, l’un des instruments majeurs de la stabilité sociale. Des hommes et des femmes conforment au type normal, en groupe uniforme. Chacun à sa place, chacun ayant un programme qui définira leur futur… et qui fera leur bonheur…
Dès leur création cellulaire, ils sont conditionnés physiquement et psychologiquement par un programme génétique à faire parti de l’une ou l’autre des castes: des Alphas, la plus haute, aux Epsilons, la plus basse… Plus la caste est basse, moins le fœtus sera alimenté en oxygène. Le premier organe touché sera le cerveau ensuite le squelette. Chaque futur individu est prédestiné à exercer un métier prédéfini et il est donc préparé en fonction de celui-ci:
Inoculations de poisons et maladies au futurs travailleurs des tropiques, ralentissement de la circulation sanguine quand ils sont en position normale, ce qui les aura pour résultat de les affamer, doublement de l’afflux sanguin lorsqu’ils ont la tête en bas, ce qui aura comme effet un bien-être immédiat pour les futurs mécaniciens d’avions-fusées, décharges électriques pour apprendre à chacun ce qui est bon pour lui, ce qu’il doit aimer ou haïr…
Dans ces conditions, on apprend fort vite où se trouve son intérêt…
En haut de la pyramide, destinés aux plus hautes fonctions, les Alphas sont donc beaux et intellectuellement développés, attirés par la culture, et les Epsilons, destinés aux métiers ingrats, plus petits, plus laids, rejetant tout savoir, mais fort satisfaits de leur condition…
Tout est au mieux dans le Meilleur des Mondes…
Mais Bernard, qui est pourtant un Alpha, n’a pas eu de chance… Ou peut-être en a-t-il eu, tout est une question de point de vue: son programme génétique a partiellement échoué. Son conditionnement hypnotique a été interrompu, son cerveau moins oxygéné: il est un peu moins beau, un peu plus étrange et ne peut que ressentir et souffrir de cette différence dans cette société uniformisée. Il n’appartient plus vraiment à sa caste, il n’appartient à aucune caste. Et s’il lui venait à l’idée de l’oublier, beaucoup sont là pour le lui rappeler. Cette errance identitaire lui donne un certain libre arbitre, il pense, trop, il souffre mais refuse le Soma, ce bonheur à tout prix. Il remet en question la société et ses bases, il s’instruit de manière autonome, apprend et comprend l’ancien monde, jugé ignoble, n’accepte pas l’idée d’une sexualité obligatoire et diverse, la seule prônée, inculquée depuis l’enfance (il est fortement immoral de vouloir une exclusivité sexuelle ou sentimentale, et les citoyens doivent, qu’ils le désirent ou non, changer de partenaire assez fréquemment, de manière à ce que tous soient satisfaits…), et rêve… Rêve à un autre monde, rêve que l’on peut être différent et libre… libre d’aimer, de penser, de souffrir, de choisir…
Mais quelle place peut-il trouver, et peut-on changer quoi que ce soit à un monde qui est déjà pour tous:
 » Communauté, Identité, Stabilité « 
(Devise planétaire du Meilleur des Mondes: Des mots grandioses….)

http://www.mejliss.com/showthread.php?t=426423&highlight=vers+gouvernement+mondial

 
Poster un commentaire

Publié par le février 14, 2010 dans May aime l'actualité

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,