RSS

Archives de Tag: lire

Le journal intime

Une façon pour nous aider a faire des réflexions sur notre vie, une marche suivre pour écrire un journal intime qui ne sera lue que par nous … et relire de temps a autre pour mieux nous comprendre … et revoir les moments de bonheur et s’apercevoir que les moments plus difficile nous avons réussit a passer au travers
Nuage

Le journal intime


La vérité d’un homme, c’est d’abord ce qu’il cache. André Malraux

«Écrire un journal de bord ? Mais c’est pour les adolescentes !»

C’est vrai, bien des adolescentes s’adonnent à cette activité car elle est saine et ressourçante.

Elles le font spontanément, par besoin de déposer sur le papier des émotions, des joies, des peines, des questionnements et des réponses.

Les adultes aussi en ont besoin et il n’y a pas d’âge pour écrire ses petits bonheurs et ses douleurs dans un cahier intime que personne d’autre ne lit.

Écrire dans son journal aide à se recentrer, à se poser les vraies questions et à découvrir petit à petit les réponses au fil des jours et des écrits. Écrire pour soi, en effet, permet de mettre des mots sur des sensations, des émotions, des malaises intérieurs et de trouver des réponses. Le journal de bord accueille aussi les petits bonheurs et aide à voir quel chemin a été entrepris pour qu’ils se réalisent afin de continuer à faire grandir ces moments heureux et qu’ils se reproduisent de plus en plus souvent.

Dans le fond, un journal de bord, c’est un espace juste pour soi, un aide-mémoire où on écrit qui on est et les questions en rapport avec «pourquoi, où, qui, quoi, quand, comment ?» lorsqu’on est confus… ou simplement heureux et qu’on a envie de garder ces bons souvenirs quelque part.

Quelques trucs :

Prenez un espace pour être seul(e), où vous avez du temps devant vous et ne serez pas dérangé(e). Vous pouvez vous adresser au journal comme à une personne en qui vous pouvez vous confier en parlant en «je» ou en «tu».

Essayez de préciser le plus possible ce qui se passe en vous afin de clarifier les situations et les émotions. Le journal de bord sert à faire le point sur où on en est en ce moment. Écrire des situations confuses, des douleurs ou des questionnements permet de continuer à avancer tout en les ayant déposés. Dans l’inconscient, ceux-ci continuent de «travailler» vers des solutions.

Si vous avez quelque chose à dire à quelqu’un et que cela vous angoisse ou vous met en colère, écrivez tout d’abord à cette personne via votre journal. Cet exercice vous permettra d’être attentif(ve) à vos réactions et émotions car vous prendrez le temps de bien ressentir. Vous trouverez ainsi très probablement une façon de parler à la personne de façon constructive car vous aurez déposé la plupart des émotions vives dans vos écrits.

Finalement, le journal de bord est l’outil idéal pour déposer les découvertes et les pas de son cheminement vers soi-même, des pensées qui font réfléchir et même des dessins ou des photos. Plus tard, il se peut que vous relisiez vos anciens journaux, c’est là que vous réaliserez le chemin et les progrès que vous avez faits vers vous-même.

Idéalement, écrire chaque jour est une excellente «thérapie», surtout quand on vit des choses difficiles.

Dominique Jeanneret
Thérapeute et organisatrice d’évènements, Québec

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le octobre 19, 2011 dans May aime la lecture, May aime la psychologie

 

Étiquettes : , , , , , ,

Ouvre un livre , il t’ouvrira

Lire est un plaisir

C’est la raison la plus simple et la plus facile à comprendre. Si lire est un plaisir : pourquoi s’en
priver ? Tu ne connais pas encore ce plaisir ? Ce n’est qu’une question de temps et de volonté : tu le
trouveras en cherchant un peu. Ne sois pas comme ces enfants qui disent « j’aime pas ! » avant
d’avoir goûté ! N’hésite pas à demander conseil au bibliothécaire, à tes enseignant-e-s ou à des
camarades qui lisent, au lieu des les traiter d’« intellos » pour te rassurer ! Il faut que le « déclic » se
produise avec un livre et tu ne voudras plus t’en passer !

Lire pour se cultiver
Plus on a de connaissances, plus on a envie d’apprendre. Le contraire est souvent vrai également :
plus on est ignorant, plus on a l’impression de tout savoir…. La vie est incontestablement plus
exaltante, quand on s’intéresse à beaucoup de choses !
Se cultiver, c’est s’ouvrir l’esprit sur d’autres manières de vivre et de penser. Lire constitue donc
une ouverture bénéfique pour soi et la société. « Ouvre un livre, il t’ouvrira » dit un proverbe
chinois…

Lire pour s’évader, se détendre
Alors que certaines formes d’évasion sont abrutissantes (la télévision, par exemple), voire
dangereuses (alcool, cannabis, etc.), la lecture te permet de vivre un moment de détente bienfaisant
en ne t’apportant généralement que du bien.
Lire pour chasser l’ennui
Une personne qui aime lire ne s’ennuie jamais ! Dans le bus, dans une salle d’attente, dans un
parc…on peut lire presque partout et durant toute sa vie !

Lire pour développer son imagination
« L’imagination est cette faculté humaine qui permet de mener sa vie, de réfléchir, de penser,
d’inventer, de créer (…) mais elle est comme un muscle : si elle n’est pas en mouvement (…) elle
s’étiole. » (Rolande Causse. Qui lit petit lit toute sa vie. P. 29)
Lire c’est préparer son avenir

Lire pour améliorer ses performances scolaires
Difficile d’être bon à l’école si on n’aime pas lire. L’aisance dans la lecture te permet d’améliorer
tes résultats dans tous les domaines, car tu comprends ce que tu lis, en géographie, en
mathématique, etc.

Lire pour faire des études
Impossible d’envisager sérieusement de faire des études si on n’aime pas lire. Qui prendrait au
sérieux celui qui déclare vouloir devenir bûcheron et qui n’aime pas la forêt ?

Lire : un remède contre l’exclusion sociale
Celui qui n’aime pas lire part dans la vie avec un véritable handicap, à l’école déjà, et ensuite
lorsqu’il va chercher du travail et enfin lorsqu’il en aura trouvé un…pour le garder !
Il existe un rapport étroit entre le manque de formation et la pauvreté, l’exclusion sociale.

Lire c’est la liberté !
Tu veux être acteur de ta vie ou simple figurant ? Pour être vraiment libre, il faut être informé !
Lire pour se forger une opinion
Beaucoup de gens ont des opinions, mais peu savent argumenter, c’est-à-dire expliquer clairement
leur point de vue, avec des arguments solides. Pour en être capable, il faut posséder de bonnes
informations et savoir les structurer. Il faut donc lire.

Lire pour pouvoir voter
Le citoyen libre que tu voudrais devenir sera invité à donner son avis lors de votations et
d’élections. Comment assumer cette liberté si tu as peur de lire quelques lignes, si tu n’y comprends
rien ? !

Lire pour ne pas être manipulé
La lecture est une arme contre les manipulations politiques (idées simplistes et extrémistes de
gauche ou de droite), religieuses (sectes, intégrisme), commerciales (mode), sociales (machisme)…
Il est en effet plus difficile de faire croire n’importe quoi à une personne qui lit et développe son
esprit critique.
Toutes les dictatures s’appuient sur l’ignorance des gens et l’absence d’esprit critique : dictatures
politiques, dictatures religieuses, dictature des apparences, dictature domestique…
Lire pour pouvoir prendre de grandes décisions
Dans ta vie privée, tu devras par exemple choisir une profession, faire un achat important…La
lecture pourra t’aider à répondre à tes questions et à prendre les bonnes décisions pour mener ta vie
intelligemment et librement. Celui qui ne décide rien s’enfonce ou se laisse emporter par le courant.

Lire pour bien communiquer
Savoir s’exprimer par écrit et oralement est un immense atout dans la vie qui permet une
communication plus riche avec autrui.
Celui ou celle qui aime lire s’habitue à manier la langue avec aisance en développant son
vocabulaire et ses capacités de raisonnement.
Maîtriser la langue peut constituer un rempart contre la violence, puisqu’elle permet d’éviter qu’on
passe immédiatement à l’affrontement physique. Celui qui est incapable de s’exprimer par des mots
en vient plus vite aux mains.
Tout le monde parle de « communication », mais la technologie (téléphone, internet, etc.) ne
parvient pas toujours à rapprocher les gens et c’est même parfois le contraire. En outre, ce n’est pas
la richesse technologique qui rend un dialogue authentique et constructif.

Lire pour grandir
Tu ne grandis pas seulement grâce aux expériences que tu vis, mais surtout grâce à ce que tu fais de
tes expériences ! Si un sujet te préoccupe, un bon livre peut t’apporter de bonnes réponses : c’est un
spécialiste qui l’a écrit ! C’est comme si tu invitais une personne passionnante chez toi ! Un livre ne
remplace pas la discussion avec des adultes (parents, profs, psychologues, bibliothécaires, etc.) mais
il aide beaucoup ! La lecture peut être une aide précieuse à ton développement personnel.

Stéphane Vincent
Bibliothécaire du collège de l’Aubépine
Août 2009

 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 31, 2010 dans May aime la lecture

 

Étiquettes : , , ,