RSS

Archives de Tag: liberté

HR 3200 : Le puçage de l’être humain débutera fin 2012

Vous n’êtes que des chiens

Plus que quelques mois avant le début du marquage électronique de l’humain…

Le congrès des États-Unis d’Amérique vient il y a quelques mois d’adopter une loi (HR 3200) qui permet de pucer l’être humain. Sous prétexte d’un accès au remboursement des soins de santé, par une identification des patients et des informations relatives à la santé, cette loi qui était un projet datant officiellement du 10 Décembre 2004 obligera l’américain moyen à se faire implanter un transpondeur à radiofréquences (qui réagira donc aux ondes radios) sous cutané capable de durer l’équivalent d’une vie.

JPEG - 10.7 ko
Puce RFID

En vertu de l’article 519 (g) de la loi fédérale sur la nourriture, les médicaments et les produits cosmétiques, un registre national des dispositifs médicaux sera créé par le « Secretary » qui est l’équivalent aux États-Unis du ministère de la santé et des affaires sociales en France. Ce registre servira soi-disant à faciliter l’analyse de la sécurité des dispositifs après la commercialisation et le résultat des données de chaque appareil utilisés dans, ou sur un patient ! Par ailleurs il est important de préciser que le futur puçage ainsi que son registre seront mis en œuvre sans qu’aucune réglementation définitive ni aucun encadrement au préalable n’ait été adopté.

Ce marquage, qui coûtera entre 150 et 200 dollars, touchera tout d’abord les classes moyennes et modestes puisqu’il sera a priori imposé aux personnes dépendantes du système de remboursement de la santé sociale américaine. Il concernera aussi les personnes âgées du programme Medicare, les anciens combattants, les malades d’Alzheimer mais aussi les blessés inconscients qui seront admis aux urgences… Si vous ne vous faites pas pucer, vous n’aurez donc pas droit aux remboursements en vigueur chez l’Oncle Sam. Au delà de la possibilité de réguler le coût des soins et de bénéficier d’un « meilleur » accès aux informations médicales des patients, une question reste posée : le choix de ce support de données est-il plus légitime qu’un autre ?

Par ailleurs, d’après l’informaticien Mark Gasson, docteur de l’université de Reading, il est possible d’insérer un virus informatique dans ce même transpondeur. Ayant lui même fait une expérience en s’introduisant une puce RFID dans sa main, il s’est aperçu qu’il était possible d’y installer un virus ! Je me permets d’affirmer que si un virus peut s’introduire dans une puce RFID, n’importe quel autre programme malveillant pourra le faire. Ce fichage « pucien » à ondes radios récupérable à distance permettra donc à n’importe quel bidouilleur d’informatique de s’accaparer pour je ne sais quel usage frauduleux ou arbitraire des informations personnelles ou privées… Des expériences diverses et variées sont déjà en cours en Amérique du Sud et en Europe.

Souriez, vous serez bientôt pucés…

 

Bonus track : http://www.youtube.com/watch?v=Hq3v…

 

AgoraVox

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le août 20, 2011 dans May aime pas le n.o.m

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Adieux aux Colonialismes?

Interroger le colonialisme aujourd’hui ce n’est plus seulement mettre en procès un siècle de domination politique mais essayer de construire une distance analytique, historique, anthropologique, sur un épisode lourd de l’histoire. Saïd Tamba, à qui ces deux numéros successifs sur le colonialisme sont dédiés, est un témoin privilégié de ces décennies où se sont mêlées profondément émancipation et aliénation. Voici un regard historique et neuf sur le colonialisme.

ADIEUX AUX COLONIALISMES ?
Tome I
L’Homme et la Société n°174
Coordonné par Bernard Hours et Thierry Pouch
HISTOIRE POLITIQUE SOCIOLOGIE

 
6 Commentaires

Publié par le avril 15, 2010 dans May aime la lecture

 

Étiquettes : , , , , , ,

La liberté de la femme versus la liberté de l’homme

La  lberté de chacun finit là ou commence la liberté de l’autre.

Certaine femmes souhaitent prier derrière les hommes dans la même piéce , à la mosquée, sans aucun voile de séparation entre les sexes.

Elles présentent leur requête

au nom de l’émancipation de la femme, de sa liberté, de son égalité avec l’homme tout invoquant un retour aux sources d’un islam des salafs.

Soit.

Faisons abstraction , du dogme, du crédo, et de la doctrine musulmane à ce sujet ( pour éviter de tourner en rond dans une polémique stérile) te prenons la problème sous l’angle purement intellectuel, de la seule raison ( sic)

ily des femmes qui veulent prier derrière les hommes et ils des hommes qui ne veulent pas prier devant les femmes.

Femmes et hommes étant égaux en droits ( postulat de départ)…pourquoi donner raison et victoire à la femme plutôt qu’à l’homme, et surtout ..au détriment de l’homme.
Et que fait.on de cette infinie sagesse:

La lberté de chacun finit là ou commence la liberté de l’autre.

Ne peut-il y avoir liberté de l’un que dans le déni de la liberté de l’autre?

Auquel cas la solution n’est-elle pas de vivre ..à distance

Vos réflexions et commentaires argumentés sont les bienvenus.

 
Poster un commentaire

Publié par le mars 9, 2010 dans May aime la philosophie

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,