RSS

Archives de Tag: femme

Autant en emporte l’esprit

« Dans ta vie, ne fais confiance qu’à ceux qui peuvent voir,

Ta peine derrière ton sourire,

l’amour que tu as malgré ta colère,

et la raison de tes silences ». © J.T

Fille de l’ombre, mirage des sables chauds d’Algérie,

Transportée orpheline des vents au-dessus des mers,

Aulofée soudainement à la Suissitude,

Alternant Big bang et Big Crunch littératures,

Créant ainsi un algorithme toujours en expansion,

Elle transpose sa loi en galerie d’émotions.

esprit1

Yano StelLas,

Vois la nébuleuse vers toi naissant…

Comme la vague, elle s’emporte et roule avec fracas,

Pour se jeter sur la berge, en milliers de perles et d’éclats,

Son cœur bat le ressac,

Contre le rocher de l’indifférence… elle se fracasse,

Dans ses élans de cœur, elle défonce l’arsenal de notre humanité défaillante,

Sans cesse, elle revient ondulante de force, éclaboussant de ses maux

brûlant les sens, écume aux bords des peines, elle se débat passionnée,

Oeuvrant pour asseoir un monde d’allure épurée.

esprit

Yano Bien Las,

Accorage des pauvres vers toi suppliant…

Dieu comme amer, phare pour l’âme qui prie,

Lui tend le don de ses vers, et son Nom parle colère,

Il tombe des bombes comme il tombe la nuit,

Il fait chaud même en décembre, pépins absent du fruit,

Einstein lui dit c’est planétaire,

La bêtise a gagné la terre,

Intelligents vivez sous verre !

esprit3

Yano Voie Las,

Ecoute ta Foi en toi vibrante.

Son corps tendu comme un arc, vogue toujours de l’avant,

L’auto cap  dessine le temps présent,

Elle se tient face aux vents, rêve éveillé,

Embruns salés murmurent remerciements,

A sa figure de proue « maman du firmament »

Et quand pour elle viendra le signe,

Du destin écrit par ses lignes…

esprit

Yano Etre Las,

Crie ta liberté à toi, Femme goéland.

Sur cette galère qu’est notre éphémère,

Elle est un être solitaire, rompue à tout bien faire,

A l’ombre du vrai surgit la lumière de la raison,

D’une vérité que le monde n’ignore,

Quand les mots ne veulent plus rien dire,

Elle leur invente des sens, des silences encore…

Il faut s’aimer pour se lire

esprit

Yano Voix Las,

Entend ta poésie vers toi clamant…

Oubli de soi vagues de mère, bleus à l’âme,

Chérubins plages de rires, lueurs d’avenir en couleur,

Liens de sang irréversibles, senteurs de bonheur,

Elle laisse-être les ondes corpuscules et les interférences,

Elle se fond dans l’intime, puisant dans l’inédit,

Les mots qui font « mât » et esquivent les dérives.

Elle tient la barre oscillante des jaunes et des safrans,

Tout est nuance…culte de la vertu, fauvisme de l’essence.

Braises colère et douleurs

Yano Top Las,

Vois ton œuvre vers toi venant…

Vous procurer les recueils de Poésie de Yano Las sur lulu.com

Autant emporte l’Esprit © Yano Las

Braises, Colères et Douleurs © Yano Las

Marie-Christine Dehove © Frenchwritersworldwide.com

http://www.frenchwritersworldwide.com/book-of-the-month/autant-en-emporte-lesprit

 
2 Commentaires

Publié par le novembre 27, 2012 dans May aime la poésie

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Ce qu’il faut pour être heureux.

Il faut penser; sans quoi l’homme devient,

Malgré son âme, un vrai cheval de somme.

Il faut aimer; c’est ce qui nous soutient;

Sans rien aimer il est triste d’être homme.

Il faut avoir douce société,

Des gens savants, instruits, sans suffisance,

Et de plaisirs grande variété,

Sans quoi les jours sont plus longs qu’on ne pense.

Il faut avoir un ami, qu’en tout temps,

Pour son bonheur, on écoute,on consulte,

Qui puisse rendre à notre âme en tumulte,

Les maux moins vifs et les plaisirs plus grands.

Il faut, le soir, un souper délectable

Où l’on soit libre, où l’on ôûte à propos,

Les mets exquis,les bons vins, les bons mots

Et sans être ivre, il faut sortir de table.

Il faut, la nuit, tenir entre deux draps

Le tendre objet que notre coeur adore,

Le caresser, s’endormir dans ses bras,

Et le matin, recommencer encore.

Voltaire

 
 

Étiquettes : , , , , , ,

C’est quoi l’amour

On dit généralement qu’il existe un seul amour pour tous au sens propre du terme mais chaqu’un d’entre nous a une façon particulière de le percevoir ou de l’interpréter. La vision qu’on porte sur l’amour dépend parfois de notre façon de voir le monde, notre histoire, notre experience, notre âge, notre sexe ou même notre profession. A la question de savoir ce qu’est réellement l’amour quatre personnes apportent leur témoignage.

Béatrice 32 ans – assureur : elle répond depuis son bureau.

– La plupart de mes clients qui perdent leur mari ou leur femme ne s’attardent pas une semaine après l’enterrement avant de venir me voir. Cela ne veut pas dire qu’ils sont pas attristés par la perte de l’être qu’ils aimaient sans doute le plus au monde mais on peut tout de même constater qu’ils sont ravis de repartir avec le pactole de l’assurance vie. Nous travaillons avec l’amour tous les jours et je peux vous assurer qu’il est l’un de nos meilleurs partenaires. La passion serait même le terme le plus approprié en ce qui concerne mon travail. Celle qui pousse une personne à épargner les économies de toute une vie au profit de quelqu’un qui en profitera bien après elle. A vrai dire je ne connais pas un aussi grand témoignage d’amour qui puisse soutenir la comparaison. Je trouve ça génial !

Robert 42 ans – ambulancier : il répond depuis le bistrot qui se trouve en face de chez lui.

– J’aime ma femme vous savez et je pense qu’elle m’aime aussi, sinon je ne vois pas pourquoi elle serait toujours avec moi après 20 ans de mariage. Il se trouve juste que l’autre jour elle m’a annoncé qu’elle voulait me quitter pour un de ses collègue au bureau, un soi disant « comptable » à la mormoilneu. Je ne suis pas dupe je savais que quelque chose se tramait derrière mon dos, je la voyais mal se laisser absorber par son travail au point de rentrer souvent vers les 21h30. Elle m’a dit qu’elle me reconnaissait plus, que j’avait changé depuis quelque temps… ce genre de conneries. Alors pour la calmer je lui ai dit « écoute ma chérie toi aussi tu as changé, tu n’es plus la jeune fille souple et coquête que j’ai épouser il y’a 20 ans. C’est normal c’est l’âge tout le monde veillit un jour… ». Elle l’a mal pris. Je lui ai dit « ok laisse moi le temps de me reprendre en main pour commencer je vais reprendre le sport, on ira diner chaque week-end au resto et s’il le faut je demanderai trois semaines de congés pour t’accorder plus de temps ». Tu parles elle voulait rien savoir ! Je croyais qu’on aimait pour l’éternité, pour le meilleur et pour le pire comme à l’église le jour de notre mariage. Et les gosses ? Elle aurait du au moins penser aux gosses et à l’impact psychologique que ce divorce aura sur eux. Vous voulez que je vous dise ? Tout ceci n’est qu’une conspiration et elle est dans le coup Nathalie. Et qu’elle vienne pas se plaindre ici quand ce courreur de jupon l’aura foutu dehors avec un coup de pompe dans le derrière parce que c’est fini entre nous.

Jean Michel 38 ans – bijoutier : répond depuis sa bijouterie de luxe.

– La majeure partie de nos clients n’ont aucune idée de ce que c’est que l’amour avant de franchir cette porte. Une fois à l’interieur ils savent qu’ils peuvent désormais toucher du doigt l’objet de toutes les convoitises. Le symbole d’amour et de perfection absolue. Je vous présente Sophie, le seul amour au monde capable de tenir toutes ses promesses. Ce diamant rose de 20,10 carats a une allure capricieuse mais sait se monter parliculièrement docile à qui sait se montrer assez généreux pour l’amadouer. Inaltérable elle ne s’enraye jamais, elle est d’une telle finesse que même les enfants peuvent la porter et ils en rêvent. Les Grecs l’appelaient « l’invincible », les collectionneurs l’appellent « la dame de coeur ». Ne cherchez plus l’amour de votre vie elle a déjà un prix. En vérité l’amour est un business juteux qui génère des milliards. Qu’il s’agisse d’une bague pour une demande en mariage, un collier pour la fête des mères ou un bouquet de rose pour la Saint Valentin… peu importe tout est fait pour que vous dépensiez votre fric. Les seuls qui gagnent en amour ce sont les commerçant et les avocats spécialisés dans le domaine. Ceux qui le savent s’en lavent les mains, les autres chercheront toujours à comprendre.

Fred 31 ans – agent d’entretien : il répond depuis sa maison entouré de sa famille.

– C’est en regardant mon pote Julian chialer à la naissance de son premier fils que je me suis rendu compte qu’il me manquait quelque chose d’essentiel dans ma vie. En général on décide de rester célibataire plus par contrainte que par choix ou par peur de souffrir peut être. Quoi qu’il en soit c’est à partir de ce jour là que je me suis réellement rendu compte que ma vraie vocation était d’aimer et d’être aimé. Bref ma vie n’avait vraiment rien d’exceptionnel jusqu’au jour où j’ai croisé le regard de ma femme Juliette. Qui aurait cru qu’un simple rencontre dans un arrêt de bus allait bouleverser mon existence à tout jamais ? Je veux dire par là que l’amour est partout et je pense même que c’est la meilleure chose qui puisse nous arriver sur terre. C’est une bénédiction qui change des vies toutes les secondes. Pour la premières fois de ma vie je peux dire que je suis un homme comblé avec une femme et des enfant et le bonheur de les aimer et les chérir jusqu’à ma mort. Il suffit d’y croire il n’est jamais trop tard pour aimer et être aimé.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , ,