RSS

Archives de Tag: crise

Un crise de foi

 » – J’ai une crise de foie !


– quel foie?
– des deux fois. Enfin des deux fois… on n’a pas deux foies…

J’ai une crise de ce foie ci, celui-ci qu’on peut palper et puis l’autre foi, enfin l’impalpable, l’autre mot foi.

J’ai mal aux deux mots à la fois. J’ai mal à mon foie et à ma foi. »


– Tu as déjà eu mal à tes foies?
– autrefois, bien des fois, j’ai eu mal à mes foi(e)s mais jamais aux deux à la fois ! »

Raymond Devos.

Publicités
 
4 Commentaires

Publié par le janvier 29, 2011 dans May a des coups de coeurs

 

Étiquettes : , , , , , , ,

May veut divorcer


Voilà …c’est fait..j’ai demandé le divorce.

la vie conjugale est devenue plus que difficile , douloureuse…impossible.

Pour des raisons éthiques et pour protéger les enfants, je souhaite une séparation à l’amiable.

Pour cela , je suis ..obligée…de vivre encore un mloment sous le meme toit avce celui que je considére déja comme..mon ex mari.

je ne vous cache pas que rien que l’idée me rend malade, me fait peur….

Il me faut absolument une tierce personne , avec ..nous .

Il serait plus sage et plus raisonnable d’obtenir une séparation à l’amiable, dans l’intérêt de tous et surtout les enfants.

Je les ai toujours protégés jusque là, jouat la carte du couple parental.

Aujourd’hui, c’est fini.

A Dieu nous appartenons et à Dieu nous revenons

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Ainsi soient-ils

De nos jours, le fémininement correct est en passe de supplanter le politiquement correct . Les hommes sont sommés d’exprimer leur part féminine , ce qui provoque chez eux une crise identitaire et sociale dans tous leurs rôles : compagnons, pères et citoyens. Les dégâts sont considérables : perte de désir, déficit de loi, société maternante. Quelle est l’origine de cette surprenante dérive ?

Quels en sont les méfaits au sein du couple, de la famille, de la société en général et du monde du travail en particulier ? Et surtout, pour donner enfin aux femmes la place qui leur revient, y a-t-il d’autres solutions que cette féminisation insensée des hommes ou qu’une absurde régression vers d’anciens schémas obsolètes ?

Avec son regard de psychanalyste, à la fois pertinent et impertinent et profondément novateur, Hélène Vecchiali remonte aux sources de nos comportements d’êtres sexués, et en particulier aux rapports différenciés des petits garçons et des petites filles à leur père et à leur mère. Ainsi soient-ils est un livre qui fourmille d’exemples concrets empruntés à des expériences personnelles, des faits de société, des contes, des films et des cas cliniques.

Çà et là, la mythologie et l’étymologie éclairent de façon inattendue cet essai joyeusement iconoclaste.

 
Poster un commentaire

Publié par le mars 9, 2010 dans May aime la lecture

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,