RSS

Archives de Tag: consommateur

Color and Black…la LexmarK..II

Une nuit passa…comme le condor.

Sur mon ordi , j’apporte les dernières modifications les dernières retouches pour faire imprimer mon document au travail par mon mari.

Déjà 11 heures.

Le facteur sonna.

Bonjour , j’ai besoin d’une signature.

Euh , je signe comment , je signe quoi, qu’ai-je donc reçu dis-je au facteur qui au lieu de me tendre un stylo , peinait à tenir une boite noire…pardon..jaune.

Il faut déjà savoir si vous l’acceptez.

Que j’accepte quoi,..c’est une lettre , un colis … je ne voyais rien

Et ce fut encore à moi de tenter tant bien que mal une boite scellée par je ne sais quoi.

Heureusement , le gentil facteur me donna un sacré coup de main.

Et la lumière fut…Euréka.

Ce n’était rien d’autre que les cartouches black and white que j’avais refusé de commander , la vielle au soir chez interdiscount pour ne pas payer des frais d’envoi faramineux…

Ouf…ce n’était que ça.

N’empêche, cette commande passée en français,apparemment les jeunes stagiaires n’ont pas réussi à l’annuler.

Et moi , ces fichues cartouches , je ne sais toujours pas ou me les procurer.

En plus , c’est là qu’elles sont le moins cher et puis je pourrais toujours râler, expliquer que je n’ai rien commandé.

En mon poème, faut bien qu’il soit  printé sans plus tarder.

Allez hop , je signe, on verra le prix à payer.

Cette Lexmark quand même, je veux en finir ça peut plus aller.

Mais le document en allemand vient de Basel…

Rire ou subir…that is the question

Non mais je vous jure…!!!

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le avril 28, 2010 dans May aime l'actualité

 

Étiquettes : , , , ,

Mon enfant n’est pas un coeur de cible

Télévision + marketing = aliénation ?
Un livre à lire d’urgence

Voici une enquête sur les relations incestueuses entre la télévision et nos enfants. On estime qu’ils la regardent en moyenne 796 heures par an, contre 850 passées à l’école. L’auteur a recueilli des témoignages de ceux qui « font » les programmes pour les petits de 1 à 10 ans, les avis des psychologues, des publicitaires, des maîtresses d’école…

L’enjeu ? Révéler l’influence de l’écran sur les structures mentales des enfants, c’est-à-dire leur manière de penser, d’apprendre, d’écouter, de comprendre…

Jean-Philippe Desbordes montre que la télévision « formate » de futurs consommateurs, quitte à leur envoyer des images subliminales en pleine tête. Les publicitaires ramassent les gains, tandis que pèse sur ceux qui tirent la sonnette d’alarme une chape de plomb.

Conséquence ? Une question de santé publique. Elle émerge de ce document à lire d’urgence par ceux qui veulent comprendre pourquoi leurs enfants restent « scotchés » si longtemps devant la télé, et qui cherchent le moyen de les préserver.

Les reportages de Jean-Philippe Desbordes sont régulièrement diffusés sur France 3 et Canal Plus. En 2006, il a publié chez ACTES SUD son importante enquête, Atomic Park – A la recherche des victimes du nucléaire qui a été très remarquée par la presse et la radio.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,