RSS

Archives de Catégorie: May aime l Algerie

Lamouni li gharou mini

 

Lamouni li gharou mini
9Alou li wash aajhbak fiha
Lamouni li rarou mini
Kalou li wash aajbak fiha
Jaoubt eli jahlou fani
kHoudou 3ini shoufou biha

Ha tifla li rertou menha
Ou habitouni bash nensaha
Ma nekdarsh neb3ad 3anha
Wana kil houta fi maha

Ha tifla li rertou menha
Ou habitouni bash nensaha
Ma nekdarsh neb3ad 3anha
Wana kil houta fi maha

maroum wi 3ashek fi bdanha
Wi mashour bi zerki 3inha

Refrain

Ana fi 3iniha adam
Whiya fi 3inaya hawa
lou li 3alash te3shak khadem
Oultilhom yzou min douwa

Samra wrani aliha lalam
Wilalam kolo shahiha

Refrain

Lamouni li rarou mini
Alou li wash aajhbak fiha
Lamouni li rarou mini
Alou li wash aajhbak fiha
Jaou bteli jahou fanj
Houdou eini shoufou biha

Publicités
 

Alger


ALGER

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , ,

Coloniser, exterminer

Olivier Le Cour Grandmaison enseigne les sciences politiques et la philosophie politique à l’Université. Il a dirigé et animé plusieurs séminaires au Collège International de Philosophie. Il a notamment publié Les citoyennetés en Révolution 1789-1794 (PUF, 1992), avec C. Wihtol de Wenden, Les étrangers dans la cité. Expériences européennes (La Découverte, 1993), Le 17 octobre 1961 : un crime d’État à Paris (collectif, La Dispute, 2001), Passions et sciences humaines (avec C. Gautier – PUF, 2002), Philosophie et Politique (PUF, 2002).

Quelles furent les spécificités des conflits coloniaux engagés par la France en Afrique du Nord et ailleurs ? Que nous apprennent les méthodes singulières – enfumades, massacres de prisonniers et de civils, razzias, destructions de cultures et de villages – couramment employées par les militaires français sur la nature de la guerre conduite pour pacifier l’ancienne Régence d’Alger? Pourquoi de nombreuses mesures racistes et discriminatoires ont-elles été élaborées puis appliquées au cours de la conquête et de la colonisation de l’Algérie ? Comment furent-elles codifiées sous la Troisième République puis étendues aux nouveaux territoires de l’empire passés, depuis peu, sous le joug de la domination française ?
Telles sont quelques-unes des questions auxquelles cet ouvrage entend répondre. En effet, la conquête puis la colonisation difficiles et meurtrières de L’Algérie doivent être considérées comme une sorte de vaste laboratoire au sein duquel des concepts – ceux de « races inférieures », de « vie sans valeur » et « d’espace vital » promis à l’avenir et aux usages que l’on sait – furent forgés. De même, on découvre les origines de nouvelles techniques répressives – l’internement administratif et la responsabilité collective notamment – qui, avec le Code de l’indigénat adopté en 1881, firent de l’Etat colonial un état d’exception permanent. Plus tard, l’internement fut importé en métropole pour s’appliquer à la fin des années 1930, aux étrangers d’abord, aux communistes ensuite puis aux Juifs après l’arrivée de Pétain au pouvoir.
S’appuyant sur quantité de documents parfois peu connus ou oubliés, sur la littérature aussi, cette étude originale et dédisciplinarisée éclaire d’un jour nouveau les particularités du dernier conflit qui s’est déroulé entre 1954 et 1962, mais aussi les origines des violences extrêmes et des guerres totales qui ont ravagé le Vieux Continent au cours du XXe siècle.

Source

 
1 commentaire

Publié par le avril 29, 2011 dans May aime l Algerie, May aime la lecture

 

La vieille djellaba

Le vieil homme réfléchit
Assis face à la mer.
Il voit son Algérie
Coeur sanglant sur la terre
Il a les larmes aux yeux
Marseille s’est endormie
Il vague comme il peut
Son bateau c’est l’esprit.

Sa vieille djellaba
Il l’a toujours portée
Comme ton costume de soie
Ton jean’s délavé
Et quand il a souffert
Aux rires des imbéciles
Son visage berbère
Parlait toujours kabyle

Surtout ne l’oublie pas
Car tu es né de lui
Dans ta banlieue p’tit gars
Si un jour tu l’oublies
Tu auras tout perdu
Ton père, ta mère, ta terre.
Et si tu n’en peux plus
Repense à ton grand-père.

Il est venu ici
Travailler pour le pain
Ses nuits, ses insomnies.
Ses soucis quotidiens
Sa vieille djellaba
Elle les connait par coeur
Il venait de là-bas
Il pleurait comme tu pleures.

Quand il pleurait
Il pleurait comme la pluie
Je veux dire il disait
Tout ce qu’on n’a pas dit
Travailler pour le pain.
S’étendre de fatigue
Ton grand-père comme le mien
Reste le meilleur guide.

La vieille djellaba
Toujours contre sa peau
Tu n’es pas de là-bas
Mais tu es de sa peau.
Et les yeux du vieil homme
Tendus vers l’horizon
Ont le regard du gone
Qui écrit cette chanson.

Je veux dire en cela
Ouvrez tout grand vos yeux
Le vieille djellaba
Ecorce du Bon Dieu
C’ests l’amour d’un soldat
Qui déteste la guerre
C’est ton coeur quand il bat
C’est l’âme de ton grand-père

S’il vous plait messieurs-dames
Arrêtez de mentir
Mourir n’est pas un drame
S’exiler c’ets mourir
Le mot intégration
Est un mot de raciste
Cette terre c’est ton nom
Ta joie et ton supplice.

Et ne l’oublie jamais
Ce vieux en djellaba
Il est porte-secret
Il ets ton vrai combat.
Moi qui suis né d’ici
Qui m’en vais voir ailleurs
Je porte son Algérie
Comme on offre une fleur.

P’tit gars dans ta banlieue
N’oublie pas ton histoire
Un jour on devient vieux
Un jour il se fait tard
La vieille djellaba
C’est tes yeux merveilleux
N’oublie pas petit gars
Tu es l’eau et le feu.

Et le vieil homme se lève
Tourne le dos à la mer
Marseille se réveille
Il commence à se taire.
La vieille djellaba
Portée par le soleil
Le ciel de haut en bas
S’éclaire d’un arc en ciel

Surtout ne l’oublie pas
Surtout ne l’oublie pas
Surtout ne l’oublie pas

Jean-Marc Le Bihan

L’album
Jean-Marc Le Bihan
Histoires vécues
Disponible à la FNAC – Virgin et points de vente habituels
Edité par Le loup du faubourg www.leloupdufaubourg.com

 

Bonne année 2011

Nous vous souhaitons un Joyeux Noël et une bonne et heureuse année

Wir wünschen Ihnen ein Frohe Weihnachten und ein glückliches neues Jahr


Veuillez cliquer sur le lien ci dessous


Bonne année 2011

 


 

Étiquettes : , ,

La capsule rendant la virginité vendue sur internet

Dessin de presse : Les mariages menacés de nullité

Dans la religion musulmane, la virginité de la mariée est une question de fierté familialle, et jusqu’à nos jours cette mentalité est ancrée , et elle peut aussi, dans des cas plus graves entrainer des « crimes d’honneur » , ainsi appelés pour justifier la « non virginité » le soir du mariage!

En Israël, beaucoup de jeunes Arabes Israéliennes se sont assimilées aux israéliens de Tel Aviv ou de Berchéva, et ont souvent fréquenté avant le mariage, mais cela devient le jour des noces , un cauchemar qui peut se terminer en divorce ou bien même par la punition qui est la mort.

Médicalement, le souci est de recoudre l’hymen, et en Israël, cette chirurgie est très courante , et beaucoup de jeunes filles prêtes à se marier viennent consulter les chirurgiens pour restaurer entièrement l’hymen en 60 minutes!

Cela leur permettra de faire croire à leur futur mari qu’elles sont vierges.

Mais toutes ces femmes n’ont pas les moyens de payer ce genre de chirurgie ( 2000 $ U.S. et 2500 $ U.S., ), car il n’y a pas de sécurité sociale comme en France!

Donc , désormais elles peuvent trouver sur internet »la capsule de virginité » pour quelques euros.

C’est quoi exactement cette capsule?

Elle doit être introduite dans le vagin juste avant le rapport et au contact de la verge du monsieur , celle ci éclate et fait couler du sang, car cela est la preuve tangible qui est sur les draps et que certaines familles vérifient, le lendemain!

Cette capsule reste interdite dans tout le Moyen-Orient et elle est seulement vendue sur internet.

 

Source:http://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=ar&tl=fr&u=http%3A%2

 
34 Commentaires

Publié par le novembre 27, 2010 dans May aime l Algerie

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Sacrifice rituel et halal: Réponse à Talib

As’salamoualaykoum,

@ Yano

Vous écrivez : « Tout musulman digne de ce nom sait parfaitement que toute forme de cruauté envers les animaux est prohibée en islam. »

Vous vouliez plutôt écrire : « Tout(e) musulman(e) digne de ce nom DEVRAIT savoir « parfaitement » que toute forme de cruauté envers les animaux est prohibée en l’Islam … Car entre la théorie des enseignements islamiques, et la pratique de la majorité des musulman(e)s, il y a un gouffre.

Vous écrivez : « Alors quelle est la pertinence , la nécessite , de la compilation de l’information sur le sujet. »

« la pertinence, la nécessité, de la compilation de l’information sur le sujet (…) » sont simplement l’application de deux devoirs à appliquer pour tout(e) musulman(e) instruit(e) et ayant des connaissances islamiques que d’autres n’auraient pas, ces deux devoirs sont :

» وذكر فإن الذكرى تنفع المؤمنين  »
« Et rappelle car le rappel profite aux croyants »
[Sourate 51 – Verset 55]

Tamîm ad-Dârî رضي الله عنه rapporte que le Messager d’Allâh صلى الله عليه و سلم a dit : « La religion, c’est la Nassiha, la religion c’est la Nassiha, la religion c’est la Nassiha.(1) » Ils dirent, « Envers qui, ô Messager d’Allâh? » Il صلى الله عليه و سلم dit : « Envers Allâh, Son Livre, Son Messager, les dirigeants des Musulmans et les gens du peuple. » (Rapporté par Mouslim)
[le terme « Nassiha » pourrait être traduit approximativement par « pieux conseil »]. Le Prophète صلى الله عليه و سلم a répété ce mot , montrant l’importance de son statut et guidant la Oummah [communauté ou nation Musulmane] pour qu’elle puisse comprendre réellement que la religion est tout entière – dans ses aspects apparents et intérieurs – comprise dans la Nassiha.

Vous écrivez : « Je trouve cela à la limite presque indécent, quand je vois la cruauté des musulmans envers eux mêmes, leurs co-religionnaires, les personnes physiques. Je trouve que cela prend trop le chemin ou l’argumentaire d’une action à la Brigitte Bardot. »

L’Islam est un tout, apprendre aux hommes à respecter La Création, et donc toutes les créatures (humaines, animales, végétales, …) Il suffit pour cela à tout(e) musulman(e) qui se respecte d’apprendre et de s’instruire, cela fait partie de certains fondements en l’Islam qui amène ensuite à d’autres actes d’adorations, encore faut-il en avoir conscience, ne pas griller les étapes, et avancer progressivement en l’Islam, priorités par priorités.

Pour ce qui est de la remarque : « Je trouve que cela prend trop le chemin ou l’argumentaire d’une action à la Brigitte Bardot. », Sachez qu’avant « Brigitte Bardot », il y avait l’Islam, et le Prophète , notre modèle, avait un argumentaire bien plus développé en ce sens que la dame citée. Et concernant l’indécence, relisez vos écrits, suite à un rappel en l’Islam et quelques pieux conseils.

Vous écrivez : « Aidons les Hommes…les animaux suivront…!!! »

Savez-vous que les animaux ne savent pas lire, et qu’ils n’ont pas pu prendre connaissance de ce rappel et ces conseils en l’Islam ? C’est donc bien pour aider l’être humain que cet article a été rédigé, et que j’y ai joint un commentaire avec des compléments d’enseignement, profitez de ce rappel car il profite aux croyant(e)s, et partagez le avec votre famille, vos proches, ainsi que le reste de l’humanité.

Au vu de notre condition communautaire, au vu du gouffre se trouvant entre la théorie et la pratique pour la majorité des musulman(e)s, dans l’optique d’apporter un changement individuel à tout(e) musulman(e) digne de cette nomination, il est bon de faire ce genre de rappel qui aménera à interpeler certain(e)s musulman(e)s afin qu’il(elle) change et se corrige, cela engendrera peut-être sur ce qu’ALLAH تعالى nous enseigne :

« Des anges sont attachés à chaque être humain et, placés devant et derrière lui, le protègent sans cesse, sur ordre du Seigneur. En vérité, Dieu ne modifie point l’état d’un peuple tant que les hommes qui le composent n’auront pas modifié ce qui est en eux-mêmes. Et quand Dieu décide de punir un peuple, nul ne peut L’en empêcher, car les hommes en dehors de Lui n’ont nul protecteur. » [Sourate 13 – Verset 11]

Restant disponible pour toute correction et/ou précision de mes écrits, incha’ALLAH.

Was’salamoualaykoum.

 
Poster un commentaire

Publié par le octobre 16, 2010 dans May aime l Algerie

 

Étiquettes : , , , , , , , ,