RSS

Archives Mensuelles: juin 2011

Lamouni li gharou mini

 

Lamouni li gharou mini
9Alou li wash aajhbak fiha
Lamouni li rarou mini
Kalou li wash aajbak fiha
Jaoubt eli jahlou fani
kHoudou 3ini shoufou biha

Ha tifla li rertou menha
Ou habitouni bash nensaha
Ma nekdarsh neb3ad 3anha
Wana kil houta fi maha

Ha tifla li rertou menha
Ou habitouni bash nensaha
Ma nekdarsh neb3ad 3anha
Wana kil houta fi maha

maroum wi 3ashek fi bdanha
Wi mashour bi zerki 3inha

Refrain

Ana fi 3iniha adam
Whiya fi 3inaya hawa
lou li 3alash te3shak khadem
Oultilhom yzou min douwa

Samra wrani aliha lalam
Wilalam kolo shahiha

Refrain

Lamouni li rarou mini
Alou li wash aajhbak fiha
Lamouni li rarou mini
Alou li wash aajhbak fiha
Jaou bteli jahou fanj
Houdou eini shoufou biha

Publicités
 

Adieux

A 83 ans, atteint d’une maladie grave, Gabriel Garcia Marquez a adressé cette lettre d’adieu à ses amis

« Si pour un instant Dieu m’offrait un morceau de vie, je profiterais de ce temps le plus possible …

Je suppose que je ne dirais pas tout ce que je pense, mais je penserais à tout ce que je dis.

Je donnerais une valeur aux choses, pour ce qu’elles signifient.

Je dormirais peu, je rêverais plus, je crois que chaque minute passée les yeux fermés représentent soixante secondes en moins de lumière.

Je marcherais quand les autres s’arrêtent, je me réveillerais quand les autres dorment.

Je donnerais des ailes à un enfant, mais je le laisserais apprendre à voler seul. J’enseignerais aux vieux que la mort ne vient pas avec l’âge mais avec l’oubli.

J’ai appris tant de choses des hommes …

J’ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne, sans savoir que le véritable bonheur c’est dans la manière de l’escalader.

J’ai appris que quand un nouveau-né serre fort de son petit point, pour la première fois, la main de son père, il le retient pour toujours.

J’ai appris qu’un homme n’a le droit d’en regarder un autre de haut que pour l’aider à se lever.

Dis toujours ce que tu sens, fais ce que tu penses.

Il y a toujours un lendemain, et la vie nous donne une autre occasion de faire bien des choses : mais si jamais je n’ai plus que ce jour, j’aimerais dire à tous ceux que j’aime combien je les aime.

Le lendemain n’est garanti à personne, qu’il soit jeune ou vieux …

Aujourd’hui peut … être le dernier jour où tu vois ceux que tu aimes.

N’attends pas, fais-le aujourd’hui, car, si demain ne vient pas, tu regretteras de n’avoir pas pris le temps d’un sourire, d’une caresse, d’un baiser, trop occupé que tu étais.

Garde près de toi ceux que tu aimes, dis-leur à l’oreille combien tu as besoin d’eux, aime-les et traite-les bien, prends le temps de dire « je regrette », « pardonne-moi, s’il te plaît », « merci », et tous les mots d’amour que tu connais.

Demande au Seigneur la force et la sagesse de les exprimer.

Car personne ne se souviendra de tes pensées secrètes.

Il faut qu’elles soit dites … avant que tout soit consommé … »

 

Ce que disent nos mains

Ce qu’elles racontent sur la personnalité

La forme de la main est déjà un indice. Si elle est rigide et musclée, avec une paume large et carrée, cela traduit une personnalité concrète, pragmatique, qui a le sens de l’organisation. Une main souple, bien en chair, avec une paume large, arrondie, est celle de quelqu’un d’intuitif, d’émotif, qui trouve son équilibre dans les contacts humains. Une main fine, longue, osseuse, à la paume étroite et anguleuse, correspond plutôt à un tempérament individualiste, même s’il est sociable, assez rêveur et peu dans l’action. Enfin, si elle est fine, plutôt courte, avec une paume étroite et incurvée, elle indique un besoin d’être sécurisé matériellement, d’être rassuré, un désir d’habitudes et de routine.

Les ongles aussi en disent long : courts et larges, ils indiquent un goût pour les émotions fortes, jusqu’au risque. Car la vie est un jeu. Courts et étroits, cela signale un besoin de tranquillité, de calme, de méthode, de travail bien fait, parce que la vie, c’est du réel, à vivre au mieux. Longs et larges, ils sont le signe de l’exigence, pour soi et les autres. La vie, c’est du sérieux, et pas question de se laisser aller à l’insouciance. Longs et étroits, ils révèlent une liberté d’esprit, mais aussi la difficulté à assumer ses responsabilités. La vie est un rêve, et on n’est jamais si bien que seul pour la rêver.

Leur toucher, enfin, est très révélateur. Une main chaude et sèche est celle de quelqu’un qui sait se contrôler. Imperturbable, prévoyant, il se sent responsable de soi et des autres. Elle est froide et sèche ? C’est un introspectif, qui analyse le monde et les gens, qui sait conseiller les autres, mais a du mal à s’engager, à entrer dans l’action. Une main chaude et humide dénote une personnalité spontanée, optimiste, qui recherche la compagnie des autres et compte sur sa chance. Enfin, si la main est froide et humide, il faut s’attendre à une personne calme, méthodique, qui ne remet pas en cause l’ordre établi et qui, dans un groupe, apporte sérénité et bienveillance.

http://www.magazine-avantages.fr/,ce-que-disent-nos-mains,100,23248.asp

 

Étiquettes : , , , ,

Zinc et dépression

La dépression est une maladie chronique, survenant parfois de manière soudaine. Elle peut être le résultat d’un stress et de ses conséquences (déficit en magnésium, en DHEA…). Elle peut, également, être liée à un déficit en vitamines et minéraux ou à un faible taux de DHEA ou de S-adénosylméthionine (ou SAMe). Les vitamines B, le magnésium, le zinc, le 5-HTP, la SAMe et la DHEA mais aussi l’extrait de millepertuis apportent des solutions naturelles et efficaces pour prévenir et traiter la dépression.

La dépression

La dépression est une conséquence, à court terme, d’un stress aigu auquel le sujet ne peut s’adapter ou, à long terme, d’un stress chronique ou d’un terrain anxieux persistant qui épuise le sujet. L’anxieux craint de ne pouvoir faire face, tandis que le déprimé est convaincu que le combat est perdu d’avance et renonce à continuer à se battre. La dépression est un état pathologique marqué par une tristesse avec une douleur morale, une perte de l’estime de soi, un ralentissement psychomoteur.
Une dépression peut avoir différentes causes :

• des causes psychologiques (auto-agressivité, relations difficiles…)

• des déficits en amines biogènes ou monoamines : sérotonine, catécholamines…

• des déficits nutritionnels : vitamines, minéraux, acides gras en oméga-3

• des troubles hormonaux : insuffisance en DHEA, en hormones thyroïdiennes, excès en cortisol

• la prise de certains médicaments

• un mode de vie et des facteurs environnementaux : consommation de tabac, d’alcool, de caféine, de certains additifs alimentaires, la contamination par des pesticides…

Le Magnésium

Un déficit en magnésium est ressenti comme une sensation d’épuisement après un stress aigu ou comme une fatigue chronique, une fatigabilité à l’effort ou «des coups de pompe».

Le déficit en magnésium se comporte d’une part en facteur conditionnant, augmentant ainsi la sensibilité au stress et, d’autre part, il diminue la phase de résistance, favorisant ainsi le passage à l’épuisement(1). Ainsi, le déficit en magnésium et le stress s’aggravent l’un l’autre en un véritable cercle vicieux pathogène qui aboutit à des troubles de la personnalité de type névrotique, une spasmophilie, une anxiété, une hypochondrie, des phobies et à la dépression(2). Le retour à une magnésémie normale (15 mg/l) chez les sujets déprimés et carencés en magnésium tend à amender leurs symptômes dépressifs(3).

Le zinc

Une déficience en zinc peut entraîner une dépression avec une perte pondérale et une diminution de l’appétit. La concentration sérique en zinc est basse chez la majorité des sujets déprimés par rapport aux sujets témoins. Un faible niveau de zinc peut aggraver la dépression(4). Une zincémie basse apparaît comme le marqueur de la résistance au traitement antidépresseur(5).

Les vitamines B

Les déficiences en vitamines B peuvent être à l’origine de troubles psychologiques. Les personnes âgées sont particulièrement sensibles aux déficits nutritionnels. Leurs troubles cognitifs peuvent prendre des formes d’autant plus spectaculaires qu’elles sont souvent carencées en vitamines B. Dans un groupe de 172 patients admis en psychiatrie, 53 % étaient déficitaires en une ou plusieurs vitamines, 30 % en vitamine B1, 29 % en vitamine B2, 44 % en vitamine B6. Dans un groupe de 285 patients admis en psychiatrie, 34 % étaient déficitaires en folate. Les déficiences en vitamines B1, B2, B6, B9 et B12 sont donc courantes chez les patients présentant des troubles psychiatriques(6). Dans un autre groupe de 272 patients admis en psychiatrie, 21 % avaient un taux insuffisant en vitamine B9 et 26 % en vitamine B12(7).

http://www.nutranews.org/sujet.pl?id=583

 

Zinc : attention à la carence

ZINC: Attention à la carence

Un haut pourcentage de nord-américains souffrent de carence en zinc sans en être conscients. Cette carence est même plus fréquente chez les personnes suivant une diète dite naturelle, basée principalement sur le végétarisme. Non pas que le végétarisme soit une mauvaise diète, mais elle implique de respecter certaines règles et demande l’apport de certains types d’aliments, pour s’assurer d’un apport suffisant de tous les éléments nutritifs indispensables à une bonne santé.

Les personnes faisant beaucoup de sport ou d’activité physique intense, les personnes vivant sous un stress constant, celles qui consomment peu de viande ou de poisson, sont toutes des personnes présentant un risque de carence en zinc.

Le zinc joue un rôle essentiel dans des centaines de mécanisme. Il joue un rôle dans la constitution du matériel génétique de l’ADN et de l’ARN, et il est impliqué dans la croissance cellulaire.

Il possède également une action antioxydante et aide l’organisme dans sa lutte contre les radicaux libres.

On connaît maintenant mieux toute l’importance que joue le zinc dans le bon fonctionnement du système immunitaire. Il optimise l’activité des lymphocytes T et il aide l’organisme à produire l’interleukine-2, une protéine qui stimule l’activité des défenses naturelles contre les cellules cancéreuses. Pour l’homme, le zinc joue un rôle protecteur très important contre les troubles de la prostate.

Quelques symptômes d’une carence en zinc :

  • Fatigue
  • Rhumes et refroidissements fréquents
  • Manque d’appétit
  • Dépression
  • Engourdissement cérébral
  • Acné et certains problèmes de peau
  • Petites taches blanches sur les ongles
  • Perte de cheveux

Attention ces symptômes peuvent également être associés à d’autres problèmes de santé. Mais si ils proviennent d’une carence en zinc, une modification de la diète ou la consommation d’un supplément de zinc, corrigeront rapidement le problème.

Sources alimentaires de zinc :

On retrouve le zinc principalement dans la viande, le poisson, le foie, les œufs. Les fruits de mer, et particulièrement les huîtres en renferment des quantités élevées.
Les légumineuses, les noix et le germe de blé sont également une bonne source de zinc, mais celui-ci est plus difficile à être absorbé. Il est donc recommandé de consommer régulièrement une variété de ces aliments. Le zinc apporté par la viande et les huîtres est 2 fois mieux absorbé que le zinc d’origine végétale, ce qui ne signifie pas qu’il est impossible de combler les besoins quotidiens de l’organisme en zinc, en suivant une diète sans viande, mais il faudra en consommer plus, pour combler la moins bonne assimilation.

Suppléments de zinc

Un autre moyen de s’assurer d’un apport suffisant en zinc, consiste à consommer quotidiennement un supplément. La dose recommandée serait de 10 à 30 mg par jour selon les habitudes alimentaires et le mode de vie de chaque personne. Les personnes plus âgées pourraient avoir besoin de doses plus importantes. Il ne faut cependant jamais dépassé 40 mg par jour sans la supervision d’un professionnel de la santé.

Consommer le zinc de préférence 1 heure avant le repas ou 2 heures après. Attention la consommation de café et de certains médicaments empêche une bonne absorption du zinc.

 

Étiquettes : , , ,

Gourmandise

Je suis gourmande…

Non seulement des mets étoilés

Mais encore, de bonnes vieilles potées!

Et puis aussi de ces caresses

Qui font de beaux matins tendresse…

De la pluie quand elle tombe drue

Surprenant mes épaules nues!

De la clarté d’un soir d’été

Qui fait bien-être…prolonger…

De ces parfums de coq au vin

Qui me donneront toujours faim!

De ces quelques mots murmurés

Qui se clôturent par un baiser!

 

Je suis gourmande…

Encore bien plus de tes lèvres

Qui apaisent si bien ma fièvre!

De ces promenades au bord de l’eau

Peu importe s’il ne fait pas beau!

Du temps passé près du prunier

Ecoutant les oiseaux chanter…

De la pléiade de mes envies

Aussi diverse qu’infinie!

De tous ces musées visités

Le coeur et les sens éveillés!

De l’odeur âcre du feu de bois

Et de ta tête tout contre moi…

 

Je suis gourmande…

De ces images prolifiques

De leur histoire souvent magique!

De ces discussions entre amis

Où peuvent diverger les avis…

Et de ce regard implorant

D’une belle histoire pour un enfant!

De ces fou-rires envahissants

Disant le bien-être présent!

De ces musiques qui font danser

Même de celles qui nous font pleurer…

De ce rosier si odorant

Qui flamboie au soleil couchant!

 

Je suis gourmande…

De ton sourire, rare et troublant

Me bouleversant si simplement…

De découvrir au petit matin

La mer qui clapote au lointain!

Du regard tendre de mon chien

De son pas au rythme du mien!

Et puis des vers de Cyrano

Disant l’amour comme un credo!

De ce quartier de mon enfance

Où je reviens les jours d’errance…

De ces instants de création

Qui mettent les sens en émotion…

 

Je suis gourmande…

Oh! De ce souvenir rétro

Ton coeur, tes mains et plus un mot!

J.G.

 
 

Étiquettes : , , ,

Lettre d’un hypochondriaque

Ma chère amie

1995

Pardonnez à ma paresse et à mon modernisme mais, je préfère et de loin vous écrire à l’ordinateur

Quinze jours sans vos nouvelles me sont une éternité l’Eternité

Vous vous inquiétez si gentiment de ma santé voici de deux mots Je ne puis sortir de chez moi sans une grande difficulté je bute sur les bords du trottoirs lever le pied plus haut que la bordure est souffrance extrême cependant je me suis rendu à la Presse culture la semaine passées et j’y ai vu quelques ouvrages dont j’ai noté les titres dans le dessein de vous distraire je vous les cite je m’étais rendu donc à cette librairie afin d’y trouver un traite sur la PCE cette sortes de rhumatisme multiforme il me semblait essentiel de me documenter sur ce mal qui me ronge
Imaginez ma chère Agnès que le sujet m’intéressant je l’ai trouvé au rayon vie pratique (pas question de bricolage ») pour absurde que ce soit il s’agit bel et bien de médecine
Je parcourais du regard tout s ces livres sur les rayons en silence rangés…je déchiffrais les titres mon bloc-notes à la main au hasard de mon cheminement
Voici ce que vie pratique offre à l’humanité désemparée
« Tout est dans le geste » À côté de ce livre
Lève-toi Ça va ?
Autre recueil placé là par un esprit facétieux
Ostéopathie, des os qui craquent ; écoutent les autres Cet ouvrage m’intéresse sans doute puisque je souffre d’ostéoporose mais je cherchais la PCE et ne vis rien nulle trace serait-ce une malade inconnue ? Orpheline comme on dit à présent ou alors tellement grave ?…tout en songeant a des éventualités aussi dramatiques les unes que les autres je continuais ma promenade parmi les rayons « Elle a jeûné 24 jours et ne souffre » plus Heu un moment de réflexion svp ne me bousculez pas, ai-je affaire à une allégorie ? Certes il me faut perdre 10 kilos je vous l’accorde volontiers mais ’ que devais-je entendre par 24 JOURS, ET PUIS QUE DEVAIS_JE ENTENDRE PAR ELLE NE SOUFFRE PLUS ?,
Je déambulais toujours pour me distraire, me changer les idées Comment vivre avec un déprimé un aveugle un malentendant remarquez très chère qu’on a banni le terme de fous quoi qu’il en soi comment vivre avec un rhumatisant ne s’y trouve pas la question ne se pose pas semble-t-il de toute évidence les rhumatisants ne sont que douces plaisanteries je vous laisse le meilleur des titres pour la fin « La prière guérit » je suis resté songeur ; agnostiques depuis toujours je ne sais quel parti prendre devant une promesse de guérison aussi formelle j’en suis là de mes réflexions quand je lis: » arthrose cause: anxiété je me saisis du volume le feuillette d’un doigt noueux de rhumatisant là, sur cette page-là noir sur blanc frémissant comme un cancer la liste de mes repas habituels détaillés je demeurais écrasé de honte chips coca cola eau gazeuse et oui et oui même l’eau gazeuse est néfaste je reconnus ma culpabilité je suis malade par ma faute tout ce qui m’arrive est de ma faute vous me direz très chère que les traitements ambulatoires, les Aides à domicile sont bien organises ma demande pour une aide familiale a été remise à l’assistante sociale de ma commune le 23 octobre et nous abordons joyeusement décembre sans que l’on m’importunât le moins du monde par des soins ou une aide intempestifs, pas un mot, néant, je me débrouille seul mais il est vrai que les structures ambulatoires sont là mais si discrètes

Je vais devoir conclure ici mes mésaventures J’adore vous parler de moi !!!

 

Étiquettes : , , , , ,