RSS

Vagues à l’âme

29 Avr


Ce n’est que le récit d’une vie

D’une femme parmi tant d’autres

Mais c’est l’histoire de ma vie

Et ne ressemble à aucune autre

Tous uniques et seuls au monde

Seul qui vit dans la douleur

Déchiffre la langue des larmes

Les mots enfouis dans les cœurs

Les maux encaissées sans armes

Tous uniques et seuls au monde

Si la douleur est meurtrière

Fait la valeur du cœur saigné

Notre orgueil semble ignorer

Qu’elle repose sur une  prière.

Tous uniques et seuls au monde

May

 
6 Commentaires

Publié par le avril 29, 2011 dans May aime la poésie

 

Étiquettes : , , , ,

6 réponses à “Vagues à l’âme

  1. jean paul galibert

    avril 29, 2011 at 2:29

    et la souffrance devient le chant…

     
    • Yano

      avril 29, 2011 at 6:24

      …Un chant poétique.

      Oui ,Jean Paul

       
  2. tayeb benanane

    avril 29, 2011 at 4:50

    l’amour est inalterable
    sur ses refflets
    le temps meurt dans dans sa propre genese
    entre joies et douleurs

    tres beau poeme yano

     
  3. Yano

    avril 29, 2011 at 6:25

    Merci Tayeb.
    Mais le temps ne meurt jamais. Il est immortel …..avec ses joues et douleurs

     
  4. Oceanelle

    mai 2, 2011 at 8:09

    La blessure du coeur est immortelle…même si sa douleur semble s’atténuer …. Bisous May sur ton coeur

     
  5. Yano

    mai 2, 2011 at 9:24

    Bisous Oceanelle
    Sur ton âme si belle
    Merci

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :