RSS

ZINCUM (zinc)

27 Jan

MENTALE DES SYMPTOMES OU pathogenèse ZINCUM
1 – () Lit le tableau dans le cerveau ou l’épuisement nerveux, neurasthénie ancienne, suite à une prolongation des études ou d’un surmenage par l’activité mentale excessive, répétée des veillées ou des soirées sociales ou d’intoxication. Il ya une difficulté ou une lenteur dans la compréhension et de répondre. La confusion mentale, surtout au réveil. Une faiblesse marquée de mémoire avec des difficultés pour obtenir sa pensée et à une pénurie d’idées.
Progressive Bêtise, stupidité. Oublieux, ne se rappelle pas ce qu’il a fait dans la journée. Avant de répondre à une question, toujours répétée, comme s’il cherchait à se le rappeler ou le fixer de meilleure qualité, et répond lentement. Enfants ou les personnes quelque chose de stupide, hébété et docile, après que des conditions meningoencefalicas, un visage sans expression. Stupeur ou l’inconscience sinon l’éruption dans les maladies éruptives, et après les éruptions. L’enfant répète tout ce qu’ils disent.

2 – () une hypersensibilité au moindre bruit (ce qui fait surprenante) des voix, fait qu’il est pire d’entendre parler d’autres, et reste silencieuse, surtout la nuit, sujets à la séance.

3 – () tourmenter tout le monde avec leurs plaintes et réclamations, gémit et se plaint sans cesse, surtout pendant la journée. Mais il a une manière d’être de très mauvaise humeur ou en alternance avec tristesse et de joie à midi ou le soir hilarité, ou vice versa.

4 – () irritable et impatient. Irritable soir, les enfants irritables, croisées, en particulier le soir (dans les affections du cerveau). Moody,
pas parler à personne. Des élans de colère, et une grande anxiété lorsqu’ils sont laissés seuls. Prennent facilement la mouche.

5 – () Scream, surtout quand tu dors (tu dors chocs) et au réveil, avant les crises et dans les maladies du cerveau ou des méninges (cri des cerveaux »). Somnambulisme par des éruptions ou des émotions réprimées. Pincez les couvertures.

6 – () La peur de l’obscurité, obscurité, des voleurs, des fantômes ou des fantômes, de mourir, à l’automne. Anxiété: prémenstruel, pendant la fièvre de conscience, de culpabilité (à regret). Pensez à la mort, comme si la fin était proche. Grande agitation.

7 – () ou de manie Insania supprimé éruptions. Il rit aussi. Delirium niolento, croit qu’ils l’arrêter pour un crime ou qu’il sera tué, ou allez les diables, et qui veut s’échapper, ayant un temps d’arrêt dur, impétueux. Mystical troubles mentaux. Au cours de délire, et chez les enfants, il ya une pression constante sur pubis ou mettre la main sur les parties génitales.

8 – () Tristesse, mieux pendant les menstruations. Pleurer sans raison. Suicidaire. Timide, rougit. Aversion pour le travail et à marcher.

9 – () émotions troubles entendre des choses horribles pire.
10 Mange trop rapidement ou de boire.

Symptômes ZINCUM pathogenèse GENERALESO
11 – () des mouvements automatiques et involontaires dans la bouche, des bras et des mains, mais où est le numéro un symptôme clé de zinc, qui est ce qui conduit à leur prescription est souvent dans les pieds, incessante et sentiment violent d’agitation ou de l’agitation dans les pieds ou les membres inférieurs, ce qui provoque devez les déplacer constamment, même contre leur volonté et même dormir, vous ne pouvez pas les tenir en place.

12 – () Il existe un déficit marqué de la vitalité, à une échelle qui est trop faible pour développer des éruptions cutanées, de produire des menstruations, de cracher ou d’urine, etc., Un fait soulève un certain nombre de troubles mentaux (voir 1 et 5) et physiques (voir Demandes spéciales) et l’enlèvement des éruptions ou des sorties. Effets des éruptions de maladies éruptives (rougeole, la scarlatine, etc.) Survenant trop lentement, ou pas se produire ou sont supprimées. Excessive faiblesse le matin au réveil, la marche, la diarrhée, la famine, avant les règles, en prenant soin des malades.

13 – () Il existe deux modalités particulières de zinc. Premièrement, l’amélioration durant les menstruations (en particulier le système nerveux et des organes génitaux) toutes les souffrances, améliorer les symptômes et les troubles ne fait que commencer à couler les menstruations (à l’exception des convulsions et la chorée (voir 14)), mais réapparaissent de nouveau pour arrêter . Deuxièmement, l’aggravation du vin, ne peuvent pas supporter la moindre quantité de vin qu’il produit ou aggrave les maux de tête, nausées, brûlures d’estomac, éructations acides, le hoquet, les vomissements et même en Corée.

14 – () convulsions, surtout chez les enfants, dans la dentition, pâle et sans fièvre, des convulsions yeux et des grincements de dents de la suppression d’éruptions ou des éruptions cutanées qui ne font pas le printemps, pendant la menstruation, l’effroi, dans le post-partum; toniques ou cloniques, avec la chute ou la paralysie. Corée mouvements involontaires de la bouche, la tête, les mains et les pieds ou les extrémités inférieures (voir 11), ou déplacer une main et la tête, ou tournez le sur un côté à l’autre peuvent être causées ou aggravées par la peur, a supprimé les éruptions pendant la menstruation, au repos, après le dîner, avec le vin et le crépuscule. Secousses musculaires, secousses musculaires isolées. Violentes secousses dans tout le corps, surtout après les émotions. Maladie de Parkinson. Évanouissement.

15 – () Worst: par le toucher, par la pression, en le secouant ou en voyage, couché, assis, au repos, de mouvement, par l’effort mental ou aisicos, la marche: de 11 à 12 heures le soir (de 17 à 19 heures) et nuit, du froid En cas de surchauffe; par la chaleur, dans une pièce chaude, à l’extérieur ou par les courants d’air (très sensibles) après avoir mangé ou bu, du sucre, du lait ou du vin (voir 13) ou de veau, par le bruit ou entendu parler, avant et pendant la menstruation. Amélioration: les rejets (les symptômes thoraciques de la toux, une miction de la vessie, de retour par la pollution et, en général, la menstruation (voir 13)); par l’apparition d’éruptions ou des éruptions peu développé.

16 pulsations violents dans tout le corps. Sensation de froid dans les os.
Des engourdissements, des picotements, des fourmillements. Une anémie hémolytique avec prostration profonde.
Le désir et l’aversion du Zinc

17 – () Je veux de la bière, les boissons et les aliments froids, Aversion pour la viande, des bonbons, du vin et du brandy, du poisson, des aliments cuits et chauds.

Zinc PARTIICULARES
18 – () Vertigo comme si d’avoir un accident vasculaire cérébral, comme si la tête de haut en bas comme si son ondulation siège comme si elle venait à tomber vers la droite pour être dans une peur des hauteurs ou à l’automne vers la gauche; pires matin dans une pièce chaude et après avoir mangé ou levant les yeux, et mieux à l’extérieur, avec obscurci la vision, le sentiment que vous remplissez les yeux, des nausées, des évanouissements et les mains tremblantes. Maux de tête après avoir bu du vin (mais très peu), avec des nausées et des vomissements. Pression dans la région nasale, comme si sur le point de sombrer dans la tête, mal de tête frontal En appuyant sur le matin. Hémicrânie après le dîner. Céphalée occipitale dans le poids des sommets. Les céphalées sont pires dans une seule pièce, dans la soirée dans le lit et après les repas, mieux à l’extérieur et pendant la menstruation.
Maux de tête dans l’étude dure école. Sensibilité sur le vertex. Front froid, chaud base du cerveau. La méningite ou une encéphalite aiguë des mouvements de la tête de gauche à droite et s’enfonce dans l’oreiller, des céphalées, des vomissements, le cri céphalique et la raideur douloureuse du cou. La méningite tuberculeuse. Hydrocéphalie. Sentant que la chevelure est droite, se situe dans le vertex; calvitie.

19 – () Douleurs dans les yeux, brûlure, larmoiement, presser, comme si elles s’enfoncent dans la tête, ou comme le sable, à une photophobie et larmoiement, en particulier dans le coin interne, pire dans la soirée et la nuit. Démangeaisons, brûlures et le sentiment d’excoriation des paupières et des yeux, surtout dans le coin interne, aggravée pendant la menstruation et pendant la nuit ou le matin.
Conjonctivite aiguë purulente, avec rougeur, pire dans le coin interne.
Ptérygion. Post-strabisme encéphalite. Yeux secs. Les paupières sont collées nuit. Postopératoire de brûlure intense dans ses yeux. La paralysie et la chute des paupières supérieures. Myosis. Allez chercher brille de mille feux dans l’air ou la pluie est d’or. Diplopie. Amaurose pendant la céphalée. Aller une vision moitié nuageux.

Earache 20 déchirure ou perforation, surtout chez les enfants, avec 2xterna enflure. Augmentation de la cire, qui devient plus liquide. Prurit dans l’oreille droite, mettant le doigt mieux. Écoulement de pus fétide de l’oreille. Bells, bourdonnements, craquements, comme si elle allait se briser un verre, pour dormir. Très sensible au bruit.

21 – () excoriant douleur à l’intérieur du nez. Obstruction nasale. Intense pression douloureuse à la racine du nez, comme si elle était introduite dans la tête avec des vertiges. Fourmillements, l’éternuement. Nez dans gonflés à l’extérieur, tantôt sur un côté. Coryza aqueux. Nez rouge, la pointe se bloque facilement.

22 – () visage pâle et terreux, alternativement rouge et pâle, cadavérique, cachectique, Sharp, bleu-blanc, cireux, blanc ou jaunâtre. Expression apathique, absent. Larmoiement, couture ou la fracture des os du visage. Secousses spasmodiques dans Risorius, avec une tendance constante à rire. Névralgie du trijumeau, pire au toucher et au crépuscule. Fissures dans les lèvres et les coins. Lèvres gonflées et sèches. Lèvre supérieure plaie dans le milieu. Élancements dans l’articulation de la mâchoire, ou lourds mordre quand ils sont déplacés ou pressé avec un doigt. Éruptions cutanées avec démangeaisons et des rougeurs sur le menton.

23 – () Maux de dents à mâcher. Dents qui bougent, se sentent allongée. Grince des dents, éveillé ou endormi. Troubles de la dentition chez l’enfant, avec la faiblesse et les pieds froids et agités.

24 jaunes d’ulcères dans la bouche. Saignement des gencives au moindre toucher, blanc, gonflées, douloureuses excoriés, ulcérées. Sialorrhée avec un goût métallique. Langue sèche, blanche ou blanc jaunâtre, avec des vésicules; mal à manger. Bouche enflammée, avec douleur en baillant. Goût de sang (plus que dans la grossesse), salé, sucré, fromage pourri.

Sécheresse de la gorge 25. Grande accumulation de mucus adhère à la pharynx ou des narines, de Hawking nécessité constante pour les enlever.
Sensation de boule dans la gorge, pis quand ne pas avaler. Maux de gorge, mais quand ne pas avaler. Contraction et des crampes dans l’oesophage, pire durant l’inspiration.

26 – () la soif de violence, dépêchez-vous boire. La faim a diminué. Appétit vorace, insatiable, de faim intense à 11 ou 12 heures, et se hâter vers le bas, ne peut pas manger suffisamment rapide (symptôme qui se voit surtout dans les troubles du cerveau chez l’enfant). Régurgitations acides après avoir mangé, surtout le pain ou du lait. Burning pour le sucre ou de sucreries. Hoquet après le petit déjeuner.
Des nausées, des nausées et des vomissements, pire moindre mouvement. Nausées par la moindre absorption de vin. Retch; pendant la grossesse, l’acide biliaire; sang. Spasmes dans l’estomac. L’oppression brutale dans l’estomac, doit desserrer ses vêtements. Gastralgies déchirure.

27 – () Douleurs dans l’hypocondrie, saccadé ou pression, pour le pire après les repas, le déplacement et la marche. Foie volumineux, difficile et douloureuse.
Douleurs dans la rate. Douleurs de l’estomac pendant la nuit ou après un repas avec ballonnement. Pain à un point en dessous du nombril comme une induration. Périombilicale colique spasmodique. Douleur lancinante, ou des crampes sur eodo après le petit déjeuner. Prononcé flatulences ou escamotés, avec un abdomen distendu, avec fracas et gargouillis, pire après les repas, avec l’expulsion fréquente des flatulences chauds et putrides. Hernie inguinale. Appuyant sur la douleur dans le pubis. Adénopathie inguinale. Bubon, le plus à gauche.

28 – () Constipation avec selles dures et sèches, l’insuffisance et la fragmentation, des efforts violents évacués. Constipation du nouveau-né. La diarrhée infantile, pire la nuit, avec des selles liquides, verdâtres, des muqueuses ou sanglante, des crampes et d’urgence, avec la douleur pendant et après la selle, des troubles nerveux, de la stupeur, l’agitation, mouvements spasmodiques, mouvement automatique de la tête, des troubles qui apparaissent especiabnente à arrêter d’urgence de la diarrhée. Selles involontaires, en particulier dans les tableaux aiguë cérébrale ou méningée demain pire. Burning, crudité et violentes démangeaisons à l’anus. Burning défécation anale. Sentant que la pression flatus contre le coccyx. Fourmillement et de picotement anal comme si j’avais des parasites.

29 – () Stitches et la douleur dans les reins, mais sur la gauche. Les pierres aux reins ou la vessie de gravier. Rétention d’urine nerveux ou hystériques quand il commence à uriner, violente pression dans la vessie comme si elle allait éclater et les désirs excessifs, mais il ne peut uriner assis et se penchant en arrière. Miction involontaire lors de la marche, la toux ou les éternuements et la nuit. Urines claires avec le sédiment blanc, trouble après un repos. Sang dans l’urine, ou il ya un écoulement de sang après une miction douloureuse. Brûlure à la miction et après. Incisive douleurs au niveau du méat urétral.

30 – () testículos rétracté, gonflées et douloureuses. Dessin des douleurs dans les testicules et le cordon spermatique, avec l’un ou l’autre des arriha testicules.
Excoriant douleur dans le scrotum. Orchite suppression de la gonorrhée.
Intense désir sexuel, violent, excessif, d’une excitabilité facile, avec éjaculation très rapide ou, au contraire, très difficile ou presque impossible.
Permanent des érections pendant la nuit. Rupture de liquide prostatique. Grande perte de cheveux génitales. Il a toujours les mains sur ses parties génitales, ou sont manipulés, tendance à se masturber. L’enfant saisit les parties génitales au cours de la toux.

31 – () Sens de la poussée. Menstruations précoces et abondantes, surtout la nuit, avec de gros caillots, ou en retard, précédée par une extrême agitation et la nervosité, des douleurs dorsales, toutes les plaintes disparaissent pendant les règles. Les règles sont réprimées, et des douleurs dans les seins et organes génitaux. Les crampes menstruelles.
Irresistible désirs sexuels avec violence ont nuit à se masturber.
Nymphomanie dans la période post-partum. Masturbation, a toujours ses mains sur ses parties génitales. Mucus, épaisses, sanguinolentes, cinglantes et après les menstruations, provoquant des démangeaisons intenses masturbation voluptueuse inducteur. Démangeaisons vulvaires pendant la menstruation. Douleur dans l’ovaire gauche, continue, amélioration par la pression et pendant les règles, réapparaît peu après. Veines dans les organes génitaux externes, des veines variqueuses dans les jambes, aggravée pendant la grossesse. Abondante perte de cheveux génitales.
Tendance à l’avortement. Répression des lochies. Excoriant douleurs dans les mamelons.
Tupresion ou l’absence de lait.

32 – () Enrouement, avec ardeur dans la trachée. Chatouilles fréquentes dans le larynx.
Toux, spasmodique, violent, sec, épuisant, avec des points de suture à la tête et du thorax, comme s’il allait éclater, pire après les repas, le repos, assis, debout, pour le lait, les bonbons et les boissons alcoolisées avant (demain) et pendant les règles, avec expectoration de mucus visqueux, jaune, purulente, teintés de sang, avec un goût métallique, sucré ou putride, tousse ou pur sang ou de mucus suivie par la sensation de froid et de cuisson dans la poitrine, comme s’il s’agissait d’premières . L’enfant saisit les parties génitales en cas de toux, la toux pire. L’asthme avec expectoration difficile, la dyspnée, la production d’expectorations cesse que commencer. Constriction autour du thorax. Appuyant sur la douleur et de brûlure derrière le sternum. Élancements dans les côtés. Sensation de vide dans la poitrine. Gauche névralgie intercostale, aggravée par le mouvement.

33 Palpitations. Précordiale coups douloureux, points de suture sur le bout du c?ur. Éclatement, spasmodique, soudain, dans le c?ur.
Violent pulsations artérielles au cours de la fièvre. Tachycardie.

34 – () raideur douloureuse dans le cou. Ne peut supporter d’être touché la moindre pression sur le dos. Région cervicale se sent fatigués et douloureux pour l’écriture ou sur tout autre effort, surtout la nuit. Irritation de la moelle épinière avec prostration et un engourdissement dans les membres infeiores. Tabes (anesthésie plantaire, douleurs fulgurantes, etc) .. Dolores de profondeur, de tir et de brûlure dans la dernière vertèbre thoracique et la première lombaire, pire encore après avoir été assis ou en marchant faire du vin de meilleure qualité. Allumées toute la colonne. Faiblesse dans le dos, pire séance. La tension entre les omoplates et les aiguilles. Sensation de brûlure dans les omoplates. Douleurs au niveau du sacrum et du coccyx.

35 – () la faiblesse, des tremblements et secousses ou des contractions fibrillaires dans les muscles des extrémités. Douleurs articulaires au niveau des membres larmoiement, le pire de plus en plus chaud ou d’exercices. Raideur dans les articulations, la coupe des douleurs et des démangeaisons violentes. Les crampes et les douleurs spasmodiques dans les membres. Douleurs rhumatismales dans les membres.
Faiblesse et tremblement des mains lors de l’écriture, la paralysie, et la pâleur ou cyanose des mains. La peau sèche sur les mains, fissuré et plaques prurigineuses, des fissures entre les orteils. Engelures gonflées, les mains douloureuses, démangeaisons, chaud et rouge, des pieds et des doigts, frotter le pire. Endormi sur les doigts se posent dans la matinée. Varices sur les cuisses et les jambes, douloureuse, aggravée par la grossesse, des veines variqueuses. L’?dème dans les jambes. Des démangeaisons dans les jambes et derrière les genoux, des fourmillements dans les jambes et les pieds, comme si un insecte, elle marcha dans la peau, à l’insomnie. Nocturne des douleurs dans les genoux. Douleur brûlante le long du tibia. Sensation comme si le sang ne circule pas sur les jambes. Raideur et la tension dans les mollets à
marcher. Erysipèle sur le tendon d’Achille. Douleur terrible dans le terebrante talon et après avoir bu du vin, de la marche pire. Rigidité du pied après avoir été assis beaucoup. Faiblesse et tremblement des pieds, la paralysie ou la suppression neurologiques de la transpiration du pied. Bromidrose pieds, les doigts nastimado. Froid aux pieds pendant la nuit. Grande sensibilité de la plante des pieds. Marche pour soutenir la plante entière sur le sol. Tendon aréflexie. Troubles de la suppression de la transpiration des pieds. Beaucoup d’agitation dans les membres, en particulier dans la partie inférieure, en particulier dans les jambes et, plus encore, dans les pieds, au crépuscule ou la nuit dans son lit et qui dure pendant des heures, souvent persistantes dans le rêve, et aussi en position assise (voir ll), ne peut s’arrêter.

36 La somnolence pendant la journée, pire après avoir mangé dans un bâillement. Les troubles du sommeil, souvent interrompus, parle ou crie de couchage, ou ont chocs. Il se réveille effrayé, étonné par des rêves effrayants. Le rêve ne s’est pas reposé. Somnambulisme.

37 – () des frissons dans le dos, débutera après le déjeuner et jusqu’au soir, pire ou êtes à l’extérieur quand il touche un objet froid et avant la tempête. Vagues de chaleur sensation de chaleur interne de froid dans le ventre et les pieds. Transpiration nocturne abondante ou de nuit, nauséabondes, et de ne pas tolérer d’être couverts lorsque vous transpirez.

38 – () démangeaisons la nuit dans un lit qui disparaît quand on la touche. Crawling entre la peau et les muscles. Éruptions chroniques. Eczéma sur le dos de sa main droite, avec une irritation intense, la fissuration et à l’humidité, aggravée par temps froid et le frottement. Fissures, douloureux, sensation de brûlure, aggravée par le lavage. Boil.
Maux d’éruptions supprimées.

COMPLEMENTAIRE ZINCUM:
Pulsatilla. Sépia. Soufre.

() Très efficace. () Efficaces. () Util

Source: «Vijnovsky Matière médicale homéopathique »

Pour plus d’information sur l’homéopathie s’il vous plaît visitez:
Index of Materia Medica Homéopathie

Source

Publicités
 
 

Étiquettes : ,

2 réponses à “ZINCUM (zinc)

  1. Anne Hecdoth

    janvier 27, 2011 at 11:15

    C’est pile poil ce qu’il me faut. Où trouve-t-on cette potion magique que je m’en fasse livrer une tonne ?

     
  2. Yano

    janvier 27, 2011 at 11:28

    Bonjour Anne,
    Tu peux en trouver en vente libre en pharmacie et même à Migros en suisse pour 3 Sfr.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :