RSS

Lorsque l’enfant parait

25 Déc

avec l’autorisation d’Hesperance ©

Advertisements
 
6 Commentaires

Publié par le décembre 25, 2010 dans May aime la poésie, May aime les enfants

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

6 réponses à “Lorsque l’enfant parait

  1. nuage1962

    décembre 25, 2010 at 11:42

    C’est le plus beau cadeau que Dieu nous a donné de pouvoir donner vie
    moi j’aimais etre enceinte ,… et j’aime mes 4 enfants … ils sont grands maintenant .. ils commencent leur propre vie …

     
  2. Yano

    décembre 25, 2010 at 11:57

    Entièrement vrai

    Moi j’aimais les grossesses et allaiter.
    Mes enfants sont des ados. Des fois , je me dis vivement la fin ( de la crise d’ado), et de fois je me dis pourvu que ca dure…..

     
  3. Oceanelle

    décembre 25, 2010 at 5:31

    Merci de ton passage chez moi ….Quel beau texte ! et si bien choisi pour ce jour de Noël!
    Plein de joie et de bonheur pour toi et les tiens ….
    Oceanelle

     
  4. Drenagoram

    décembre 31, 2010 at 9:17

    Bonjour Yano .
    Les Ans s’en Vont ,
    Porter au Loin , par la Lumière,
    Chercher Ailleurs leurs Origines
    Mais pas les Vers , ni les Amis ,
    Etrange et l’Hors qui les Destinent.
    Au Bout du Conte , à la Raison.
    De vivre en Corps une Vieille Histoire,
    Vêtir les Songes d’un Bel Hiver.
    Courir les Plaines et la Campagne .
    Restent les Mots , et les Saisons.
    Les Souvenirs qui s’en éloignent.
    Dans le Sillage , des Jours d’Hiers.
    Les Idéaux , Résolutions .
    S’effacent aux Temps , des Ephémères.
    En Vent d’Hiver , Souvent Frissons.
    D’un Souffle au Large , Brise de Mère.
    Ici Résonnent ces Quelques Vers.
    En Lien jadis était mes Pairs.
    Tout mes Voeux t’accompagnent ,
    Par Chemins et Lisières ,
    A l’Orée d’une Forêt,
    Elle est là , je le sais ,
    Cette Compagne , ma Chère.
    Belle Année , Bel Hiver.

    NéO~

    http://drenagoram4444.wordpress.

     
    • Yano

      décembre 31, 2010 at 9:56

      Merci pour ces belles fleurs
      De l’esprit écrites en vers
      Et cette poésie lumières
      Qui éclaire tout en fraicheur

      A l’orée du bois satiné
      S’ écrit toute destinée
      De douleurs illuminée
      Belle hiver et bonne année

      Merci Néo

       
      • Drenagoram

        décembre 31, 2010 at 10:00

        Mais de Rien ,
        C’est en Mots ,
        L’ Hors et Lien .

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :