RSS

De l’importance de s’aimer (soi)

12 Déc

Parmi les nombreuses personnes que la vie nous amène à cotoyer, il y a toujours, a des degrés divers, celles qui nous attirent et celles qui nous « repoussent ». Celles qui nous attirent sont celles dont on recherche spontanément la compagnie.

L’explication de cette attraction est aussi simple que sa pratique est difficile. Les personnes qui nous attirent sont celles qui s’aiment.

Soyons trivial…

Je sais lasser mes chaussures, je peux donc lasser les tiennes. Je sais me brosser les dents, je peux donc t’expliquer comment se brosser les dents Je parle anglais, je peux donc t’apprendre l’anglais Je vois ce nuage, je peux donc te voir …. Je m’aime, je peux donc t’aimer

Cela ressemble assez peu à de la philosophie et pourtant c’est une des bases de l’amour. Il faut s’aimer pour prétendre aimer l’autre.

Se respecter, un pré-requis

L’amour est un don et il est difficile d’en parler tant il reste à découvrir. Mais sur le chemin de l’amour il y a le respect. Le respect c’est l’étoile du berger de celui qui cherche l’amour. S’il perd cette étoile de vue, il n’est pas sur la bonne voie. La personne qui s’aime se respecte, la personne qui se respecte est sur la voie de l’amour…

Se respecter c’est au commencement s’accepter tel que l’on est y compris dans ses travers. La perfection n’existe pas et les apparences de la perfection n’inspirent qu’admiration et jalousie, deux sentiments totalement étrangers à l’amour.

Se respecter, c’est aussi prêter attention à un tas de détails pas si insignifiants qu’on voudrait se le faire croire. On peut édifier pour l’occasion une petite trinité personnelle « corps, apparence, esprit ».

- Corps : On respecte son corps au travers de l’attention que l’on porte à notre alimentation, notre exercice physique, notre hygiène.
- Apparence : On respecte son apparence au travers de l’attention que l’on porte à nos habits et à l’expression de notre personnalité.
- Esprit : On respecte son esprit au travers de la discipline et des nourritures que l’on lui soumet.

Cela peut paraître austère mais ça ne l’est pas. Il y a beaucoup plus de plaisir et beaucoup moins de culpabilité à pratiquer certains excès lorsque globalement on vit dans le respect de soi et donc des autres. Tout le bénéfice est là, lorsque le respect de soi est une pratique naturelle, le respect des autres le devient et sans l’avoir recherché on est devenu attirant pour les autres.

S’aimer un objectif…

Si nous en faisons l’effort et si l’on est en paix, nous pouvons ressentir l’extraordinaire réserve d’amour qui est en nous et que nous n’osons pas libérer.

Utilisons une petite partie de cette réserve pour entretenir notre paix intérieure et nous éveiller progressivement à l’amour. Plus nous nous aimerons et plus nous inspirerons l’amour.

« S’aimer soi-même, c’est le début d’une histoire d’amour qui va durer toute la vie ». Oscar Wilde.
Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le décembre 12, 2010 dans May aime la psychologie

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :