RSS

Archives Mensuelles: avril 2010

Rires et sourires..le poéme du délire.

Je viens de finir un recueil de poèmes que j’espère publier….qui sait c’est peut être le début de la célébrité.

Quelle fut ma surprise et ma joie en feuilletant le manuscrit A5..je ne sais même pas si c’est conventionnel ou pas ..mais j’avais besoin de ce caprice…à moi…

Bref , en feuilletant les pages , les admirant..jp0ai découvert ceci…jugez en vous même:

*************************

  • A mes filles que j’adore
  • J’ai ecrit  ce trésor
  • Des femmes émancipées en or.
  • Le rêve d’un coeur qui pleure
  • D’une  poétesse  en fureur
  • Qui veut parler pour ceux qui ont peur
  • Je voudrais bien louer le Clément.
  • Moi qui ma vie durant
  • fut inconnue au firmament.
  • Aujourd’hui  musulman d’occident
  • D’aujourd’hui  de demain mais musulman
  • Me  parlez pas de demain pourtant.
  • Aujourd’hui n’est que nostalgies
  • Blessures d’orgueil , d’égo enfuies
  • Qui me font pleurer oui mais et puis.
  • Mes rêves d’enfants mes quatorze ans
  • Moi le scientifique et le  croyant
  • De solitudes souvent souffrant .
  • Le top model fuyant par dons
  • A préféré un cœur d’enfant.
  • Plein de délire en dedans.

***********************************************

Ok ce n’est ni veraline ni Rimbaud ni chais pas qui…

Soit.

Mais c’est hallucinant de voir qu’à partir des titres des poèmes classés selon l’arbitraire le plus total et absolu qui n’a d’égal que ma nullité en word 2007..j’aie pu écrire une séquence en vers  ..on va dire ça comme ça pudiquement..qui ait un sens….à ce point..autant d »apropos..je n’en reviens pas…!!!

Wawwwwww..c’est du déliiiiire…!

J’ai envie de crier à reveiller lesvampires…ils le sont peut être déjà..non?…enfin…

Amis de la plèbe et de la toile…à vos claviers..vos avis comptent pour moi.

Demain est un autre jour.

Yano est heureuse.

Je dis pas tous les jours..snif!

******

  • A mes filles que j’adore
  • J’ai ecrit  ce recueil
  • pour en faire des femmes émancipées
  • le reve de mon coeur qui pleure.
  • Et bien que je ne sois pas poète
  • je veux parler pour ceux que tout le monde oublie
  • Je veux louer Dieu
  • toute ma vie
  • moi qui n’ai jamais su qui je suis
  • Mais aujourd’huib , je suis musulamsn d’occident
  • musulman d’aujoiurd’hui et de demain
  • mais ne me parlez surtout aps ed demain
  • Aujourd’hui n’est que nostalgie
  • blessures d’orgueil , d’égo de dignité
  • Qui me font pleurer à en hurler
  • Mes rêves d’enfants mes quatorze ans
  • Moi le scientifique intellectuel et croyant
  • Souffrant de tant de solitudes
  • Le top model fuyant par dons
  • A préféré un  cœur d’enfant.
 
Poster un commentaire

Publié par le avril 28, 2010 dans May aime la poésie

 

Color and Black…la LexmarK..II

Une nuit passa…comme le condor.

Sur mon ordi , j’apporte les dernières modifications les dernières retouches pour faire imprimer mon document au travail par mon mari.

Déjà 11 heures.

Le facteur sonna.

Bonjour , j’ai besoin d’une signature.

Euh , je signe comment , je signe quoi, qu’ai-je donc reçu dis-je au facteur qui au lieu de me tendre un stylo , peinait à tenir une boite noire…pardon..jaune.

Il faut déjà savoir si vous l’acceptez.

Que j’accepte quoi,..c’est une lettre , un colis … je ne voyais rien

Et ce fut encore à moi de tenter tant bien que mal une boite scellée par je ne sais quoi.

Heureusement , le gentil facteur me donna un sacré coup de main.

Et la lumière fut…Euréka.

Ce n’était rien d’autre que les cartouches black and white que j’avais refusé de commander , la vielle au soir chez interdiscount pour ne pas payer des frais d’envoi faramineux…

Ouf…ce n’était que ça.

N’empêche, cette commande passée en français,apparemment les jeunes stagiaires n’ont pas réussi à l’annuler.

Et moi , ces fichues cartouches , je ne sais toujours pas ou me les procurer.

En plus , c’est là qu’elles sont le moins cher et puis je pourrais toujours râler, expliquer que je n’ai rien commandé.

En mon poème, faut bien qu’il soit  printé sans plus tarder.

Allez hop , je signe, on verra le prix à payer.

Cette Lexmark quand même, je veux en finir ça peut plus aller.

Mais le document en allemand vient de Basel…

Rire ou subir…that is the question

Non mais je vous jure…!!!

 
2 Commentaires

Publié par le avril 28, 2010 dans May aime l'actualité

 

Étiquettes : , , , ,

Couac..ma Lexmark…I

Cela fait 3 jours maintenant que je cherche à acheter l’encre pour mon imprimante qui date de quelques mois, une lexmark 2670 pour ne pas la nommer.
Je suis allée à la migros ou je l’ai achetée. J’ai trouvé l’encre de toute les lexmark ayant déjà existé sauf la mienne. Allez savoir pour quoi.

Il faut la commander m’a dit le vendeur.

Trop pressée et pour cause, il me la  fallait pour ce soir , je veux publier…mon recueil de poèmes..le premier.

Je m’en vais donc voir chez fust. Meme scénario.

Allez voir en ville me dit le vendeur , nous a pas tout. Autrement poussez jusqu’à manor. Ils en on peut être.

Trop fatiguée , un peu dépitée et moins subitement moins pressée, je laisse tomber et j’attends lundi.

En attendant, je pourrais toujours mon texte peaufiner.

Lundi matin..oh miracle ,les magazins sont ouverts.

je m’en vais chez globus, succursale fust. Ils n’ont rien.

je sors , perplexe..je vais chez interdiscount …encore rien.

Quelqu’un peut-il m’expliquer la particularité de la lexmark z2670  pour que ses cartouches d’encre ne se vendent nulle part.?

Grand point d’interrogation.

Pause midi.

Début d’après midi, je vais cher manor….et le croiriez vous….ils ne l’ont pas…Mieux  .miracle…ils ne la font.!!

Je me décide à aller la commander et j’entre chez discount d’un pas décidé.

24.90 la cartouche noir n°14 et 25.90 la cartouche couleur n°15. Vous pouvez l’avoir demain.

D’accord. Je commande.

Et voilà que le système me dit que je dois payer la livraison 9.90 de la cartouche livrée en succursale comme pour chez moi.

Je comprends de moins. en moins.

Désolée .Je ne vois pas pourquoi je payerais les frais de livraison d ‘un cartouche chez vous. Franchement.

C’est parce qu’elle est livrée par la poste , me répond -t-on

Je n’en doute pas , pensais-je . Mais est -ce une raison?

Je laisse tomber et m’en vais , fière de moi , la commander chez migros ou je l’ai achetée.

Elle arrive dans une semaine, me dit le vendeur.

Ah bon.Pourquoi autant..demanda-je- Ailleurs, elle arrive dans un jour.

Ce sont les délais me répond t-on

De guerre lasse, je dis d’accord. Combien ça fera?

Attendez que je regarde:

30.90 la n 14 encre noire et 35.90 la cartouche noire n 15

Hein…????Mais à manor , elle faisait 10 francs de moins chacune…???répondis-je surprise.

Je dis non sans attendre la réponse, décidant de me faire imprimer mon document par quelqu’un d’autre, en attendant de prendre une décision.

Ne force pas le destin m’a dit une fois une amie.

Ce conseil je l’applique chaque fois que je peux.

Mais très franchement, cette histoire me laisse sans voix.

En ai parlé à mon mari qui a promis de m’injecter l’encre. C’est mieux comme ça.

Voilà.

C’était les mystères de la lexmark 2670, ou l’art de faire un post avec rien,  même pas un jeu de mots.

On m’y reprendra.

 
Poster un commentaire

Publié par le avril 27, 2010 dans May aime l'actualité

 

A toi

Joe Dassin

A toi
A la façon que tu as d’être belle
A la façon que tu as d’être à moi
A tes mots tendres un peu artificiels
Quelquefois
A toi
A la petite fille que tu étais
A celle que tu es encore souvent
A ton passé, à tes secrets
A tes anciens princes charmants

A la vie, à l’amour
A nos nuits, à nos jours
A l’éternel retour de la chance
A l’enfant qui viendra
Qui nous ressemblera
Qui sera à la fois toi et moi

A moi
A la folie dont tu es la raison
A mes colères sans savoir pourquoi
A mes silences et à mes trahisons
Quelquefois
A moi
Au temps que j’ai passé à te chercher
Aux qualités dont tu te moques bien
Aux défauts que je t’ai cachés
A mes idées de baladin

A la vie, à l’amour
A nos nuits, à nos jours
A l’éternel retour de la chance
A l’enfant qui viendra
Qui nous ressemblera
Qui sera à la fois toi et moi

A nous
Aux souvenirs que nous allons nous faire
A l’avenir et au présent surtout
A la santé de cette vieille Terre
Qui s’en fout
A nous
A nos espoirs et à nos illusions
A notre prochain premier rendez-vous
A la santé de ces millions d’amoureux
Qui sont comme nous

A la vie, à l’amour
A nos nuits, à nos jours
A l’éternel retour de la chance
A l’enfant qui viendra
Qui nous ressemblera
Qui sera à la fois toi et moi

A toi
A la façon que tu as d’être belle
A la façon que tu as d’être à moi
A tes mots tendres un peu artificiels
Quelquefois
A toi
A la petite fille que tu étais
A celle que tu es encore souvent
A ton passé, à tes secrets
A tes anciens princes charmants

 

Questions d’éducation

En vrac et en vitesse:

Idéalement, il faudrait faut élever ses enfants

.

  • dans le don soi…volontariat.
  • travailler dans l’intérêt général…bénévolat
  • inculquer  le sens du sacrifice….donner sans forcement recevoir pour soi ou en son temps, travailler à fond perdu.
  • Développer l’inventivité, la créativité
  • favoriser l’autonomie, encourager la responsabilité
  • canaliser les potentiels , les énergies
  • développer la créativité, l’inventivité
  • accompagner à la recherche de soi, sa voie.
  • Développer des talents extra scolaires, favoriser différents styles d’expression : cinéma, vidéo, théâtre, musique, poterie…ne pas être idiot en dehors de sa science.
  • avoir une vie sociale riche et stimulante
 

Petit prince, veux-tu m’apprivoiser?

Qui n’en pas marre d’entendre parler des étrangers, de l’islam , de la burqua et des papiers?

Qui n’en peut plus de parler misère, émigration , naturalisation et réfugiés?

Le discours est maintes et maintes  fois déployé à longueur d’ondes à la nausée.

Partout on nous présente les problèmes liés à l’adaptation , intégration des musulmans ci dessus nommés étrangers.

On dit tout le temps qu’il leur faut faire effort pour se faire accepter, qu’ils seraient autrement malaimés et non considérés.

Des stratégies et des discours , ils en ont pourtant bien usé pour aboutir au saint du saint qualificatif : intègrés

Étrangers..mais… intégrés

Étrangers ..et..intégrés

A en être presque désintégrés

Pas trop le choix bon gré mal gré.

La vérité elle est bien ailleurs pourtant , tapie dans l’autre camp.

Ce n’est pas l’étranger qui ne veut pas s’intégrer, s’adapter pourtant.

La  rose  elle ne  veut  que se faire apprivoiser.

Et la réponse , la décision n’est pas entre ses  mains , même  ex-étranger.

Et puisque  nous avons  tous lu  St Saint-Exépéry:

Dis moi petit prince, veux-tu m’apprivoiser?

Voilà, la question est enfin posée.

 

Trichotillomanie et Hijama

Je voudrais dans ce billet témoigner que souffrant de trichotillomanie chronique et incurable depuis plus de 20ans ,suite à deuil, le décès de ma mère, j’ai fait une hijama pour ce mal en particulier et les résultats sont là, probant et au dessus de tout soupçon.

J’ai arrêté de me tirer les cheveux, pire de ressentir ce besoin compulsif de le faire et ce au bout d’une seule séance seulement .

Je suis vraiment bluffée et conquise.

Je précise que je l’ai fait au centre médical de hijama à Madinah par une femme médecin qui m’a fait une questionnaire de santé,testé la glycémie en  me piquant le doigt et  pris la tension .

Pour le personnes atteintes  de cet horrible mal…c’est vraiment LA solution et Dieu sait que j’en ai essayé des thérapies astuces et stratagèmes pour m’en délivrer, cesser de souffrir cette maladie taboue.

Hijama..la tester ..c’est l’adopter….
( si pratiquée dans les normes, il va de soi)

Bonne chance à toutes , bonne chance à tous.

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,