RSS

Ecrire

18 Avr

Vous m’en direz tant.

M’a  fallu les cheveux blanc

L’ennui et le temps

Certains désagréments

Et puis un peu pourtant

Cette chance qui me manquait tant.

Une potion de vers

C’est si doux à mon cœur

D’écrire à mes heures

La vie et ses leurres.

Chouette, je suis poète

Heureuse et satisfaite

Après bœuf et charrette

Voilà c’est chose faite.

Je pourrais écrire longtemps

Mais ou trouver le temps

De consigner  autant

D’émotions et de tons.

Mon Dieu que vais-je faire

De ce don ,de ces vers

Du talent,de ses revers

De la vie , de ses mystères.

Il va falloir pourtant

Assumer la mission

De parler en mon nom

Raconter mes tourments.

Mais pourquoi si personne

N’a  de temps pour personne

N’a de respect pour l’automne

Ne peut changer la donne.

Peut être donner le fil

A un monde en péril

Désormais  puéril

Perdu entre face et pile.

Qui sait si de ces mots

Ne peut germer le beau

Le saint et le héros

La vie le renouveau.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le avril 18, 2010 dans May aime la poésie

 

Étiquettes : , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :