RSS

Charmantes..les ados

18 Avr

Et voilà…

Fraichement poète amateur,poète à mes heures, après la philosophie, le journalisme et ce n’est pas fini… j’ai écrit un poème dans lequel je m’excusais de mes immanquables manquement aux règles de la  poésie n’étant pas lettrée mais scientifique de formation.

La poésie, vous savez c’est ma grande passion.

Mais la perfectionniste que je suis n’a jamais vraiment eu le temps de s’y essayer.

Vous m’en direz tant.

M’a  fallu les cheveux blanc,

L’ennui et le temps,

Certains désagréments

Et puis un peu pourtant

Cette chance qui me manquait tant.

Une potion de vers

C’est si doux à mon cœur

D’écrire à mes heures.

La vie et ses leurres

Chouette. Je suis poète

Heureuse et satisfaite.

Après boeuf et charette

Voilà c’est chose faite.

Je pourrais écrire longtemps

Mais ou trouver le temps

De consigner  autant

D’émotions et de tons.

Mon Dieu que vais-je faire

De ce don, de ces vers

Du talent,de ses revers

De la vie ,de ses mystères

Il va falloir pourtant

Assumer la mission

De parler en mon nom

Raconter mes tourments

Mais pourquoi si personne

N’a  de temps pour personne

N’a de respect pour l’automne

Ne peut changer la donne

Peut être donner le fil

A un monde en péril

Désormais  puéril

Perdu entre face et pile

Qui sait si des ces mots

Ne peut germer le beau

Le saint et le héros

La vie le renouveau

Comme vous le voyez, je n’arrive plus à parler qu’avec des rimes….mais  mes charmantes ados…n’ont pas manqué de me faire remarquer que  c’en était trop…répétitif…snif…!

D’où effort..prenez acte..!

A mes chipies.

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le avril 18, 2010 dans May aime la poésie, May aime les enfants

 

Étiquettes : , , , , , , ,

2 réponses à “Charmantes..les ados

  1. amazingword

    avril 20, 2010 at 9:36

    bonjour
    « Qui sait si des ces mots
    Ne peut germer le beau
    Le saint et le héros
    La vie le renouveau »
    je crois que tes derniers vers est la réponse à ta question lol ,le beau n’engendre que du beau ,il suffit de voir au bon endroit là où on s’attend le moins de réaliser que les beaux joyaux sont juste enfouis quelque part en nous.
    mes respects madame

     
    • Yano

      avril 20, 2010 at 12:19

      « Le beau n’engendre que du beau.. »
      Merci..je le prends pour moi.
      Je me suis une évadée du cercle des matheux disparus ( que j’entends créer..on ne sait jamais…)
      je n’ai su rien faire des maths que j’ai étudiées longtemps, ce n’était pas un don.
      Et maintenant une potion de vers mijote sous mon crane et je ne sais quoi en faire…non plus.-
      Encore heureux que je n’aie pas fourni le même investissement, je m’en voudrais..
      Est ce qu’un jour on sera bon en tant qu’Algériens à être autre chose que malades et soignants, enseignés/enseignants…
      Oui…

      « Qui sait si des ces mots
      Ne peut germer le beau
      Le saint et le héros
      La vie le renouveau  »

      InchAllah

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :