RSS

Pleurer avec ceux

12 Avr

Si Dieu m’avait fait grâce des mots, c’est le poème que j’aurais voulu écrire et dédier à ceux qui sont …loin de chez eux.

Oui,  j’aurais bien aimé pouvoir dire , en rythme, en vers, en leurres, combien ..je veux pleurer avec ceux…qui …n’ont plus de chez eux.

Mais à l’ère ou les mots n’ont plus de sens ni en termes de définition ni de concept, même les larmes se font rares , précieuses.

Que peut bien vouloir dire …chez soi..quand on vit chez ses parents..chez son mari..dans son pays…en exil…en terre d’asile..d’accueil..d’adoption.

Que peuvent bien vouloir dire ces mots ..chez soi..quand ils se dessinent, se déclinent sur fond d’identité:

Identité de sang,  juridique, patriotique, nationale, etc…..

Si Dieu m’avait fait grâce des mots..oui ..j’aurais probablement essayé de faciliter la compréhension de ces choses.

Mais en attendant , je ne peux que  joindre ma voix étranglée par les sanglots à celle de Michel Berger pour …chanter pour ceux….qui n’ont plus:

  • de voix pour crier
  • de mots pour se plaindre
  • de larmes pour pleurer
  • de force pour lutter
  • de raisons pour se battre
  • de droits pour se défendre
  • etc….

En attendant …à l’unisson… ou en play back….je veux chanter pour ceux …que la vie a meurtri, le sort dépouillé, le destin amoindri…

Le poids des mots, le choc des photos….

Merci Michel Berger.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le avril 12, 2010 dans May aime l'actualité

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :