RSS

Pour le peuple…Sans le peuple

05 Fév

Pourquoi donc cette histoire de minarets interdits en Suisse émeut-elle autant ? Pas de minarets en Suisse ? Tant pis pour les Suisses !

Dans un siècle ou deux, ils auront ça en moins à montrer à leurs touristes. Quant aux musulmans de Suisse, ce n’est pas l’absence de minarets qui les empêchera de prier.

Le seul élément qui aurait pu choquer, dans cette affaire, c’est que l’interdiction ait été le résultat d’un vote populaire. Mais il n’y a plus que les ingénus et les idéalistes qui se trompent encore sur les peuples.

Bien sûr, bien sûr… Tenir de tels propos n’est pas politiquement correct. C’est même une hérésie.

Le peuple a été si longtemps sublimé, magnifié, glorifié par les différentes révolutions, républiques et autres faits marquants de l’Histoire (dont on a pu dire qu’ils ont été institués pour et par le peuple), que nul ne peut s’aventurer, sous peine de suicide politique, à dire le contraire.

Comment trouver le moindre défaut au peuple en tant que peuple, alors que c’est au nom du peuple que le pouvoir s’exerce, partout dans le monde ?

Et pourtant, tout le monde sait ce que veut dire réellement l’expression sacro-sainte : « le pouvoir aux mains du peuple ».

Si l’URSS a disparu, si le mur de Berlin est tombé et si la Chine devient ce qu’elle devient, c’est bien parce que l’idéologie du « pouvoir aux mains du peuple », au sens strict, a fait faillite.

C’est une hypocrisie universelle qui empêche de reconnaître que le seul pouvoir qui se soit exercé plus ou moins correctement, à ce jour, c’est celui qui s’est exercé au nom du peuple, pour le peuple, mais jamais par le peuple.

Le peuple, lui, n’est pas toujours rationnel, pas toujours généreux, pas toujours beau !

Etait-il rationnel, généreux et beau, le peuple qui a soutenu Hitler ou Mussolini, du temps de leur gloire ?

Ou, dans le sens inverse, était-il rationnel, généreux et beau le peuple qui, révolté par le régime d’Hitler ou de Mussolini, a été aveuglé au point de dépecer des innocents (voir le livre de Jean Teulé « mangez-le si vous voulez » qui raconte l’histoire véridique d’un homme lynché et mangé par la foule sur simple soupçon d’espionnage au profit de l’Allemagne alors en guerre avec la France).

Plus près de nous, sont-ils rationnels, généreux et beaux, les peuples qui ont voté massivement pour l’extrême droite dans différents pays d’Europe, ces dernières années ?

Dans les pays arobo-musulmans, sont-ils rationnels, généreux et beaux, les peuples qu’on a vus exercer, sinon soutenir, le terrorisme violent au nom de la religion (y compris contre leurs propres frères de religion) ?

Et puis, soyons encore plus terre à terre, lorsque des matchs de foot se disputent, le trouvons-nous beau ce peuple exalté que l’on voit prêt au saccage, au vandalisme, voire au meurtre ?

Les derniers exemples de matchs de qualification pour la coupe du monde Algérie-Egypte en sont une illustration…

Tous les constitutionnalistes le savent, dans aucune démocratie le peuple n’exerce le pouvoir. Ce sont ses représentants qui le font. Et encore…

Le Peuple ne choisit pas toujours ses représentants parmi les meilleurs, ou parmi les plus efficaces pour résoudre les problèmes du moment.

Regardons du côté du Proche Orient. Aujourd’hui, ni les Palestiniens ne sont contents du choix des gouvernants d’Israël, ni les Israéliens ne le sont des gouvernants de Gaza.

D’un côté, comme de l’autre, les actuels dirigeants ne sont pas les meilleurs pour négocier la paix. C’est pourtant le peuple qui les a choisis.

Puisqu’on ne peut pas, comme a pu ironiser le dramaturge allemand Bertolt Brecht « changer de peuple », il ne nous reste qu’à continuer à le magnifier en mettant toutes les dérives populaires non pas sur le compte du peuple, mais –pour pasticher Victor Hugo- sur celui de la foule !

C’est la foule suisse qui a interdit les minarets en Suisse… Et c’est le peuple suisse qui le regrettera.

Quant à nos peuples à nous, ils sont déjà en train de demander que l’on boycotte les produits suisses…

Comme si l’on pouvait faire aimer les minarets à coup de boycotts commerciaux. Mais n’a-t-on pas dit que les rationnels, généreux et beaux peuples devenaient parfois de simples foules ?

http://khalilzeguendi.canalblog.com/archives/p20-20.html

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le février 5, 2010 dans May aime l'actualité

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :