RSS

Desperate house wife…..quels projets pour demain

07 Déc

De formation scientifique de haut niveau, j’aurais du être , en théorie et très logiquement une femme active et à haut niveau svp. C’était mon but , c’était mon rêve, mon projet , mon ambition à court , moyen ou long terme, contre vents et marées, coute coute , j’y arriverai , je le ferai , je le croyais fermement , intimement, j’en étais convaincue.

Hélas, non. Ce ne fut pas le cas, pour des raisons spécifiques , liées directement à ma condition de femme. Toute femme qui se respecte se doutera de ce que je parle, comprendra. Pas besoin de trop s’étaler.

Et voilà donc comment à 48 ans , virage oh combien déroutant, déstabilisant dans la vie d’une femme, période de remise en question hormonale et biologique sans pareil, je me retrouve encore et toujours au foyer, sans occupation, les enfants réclamant leur indépendance et autonomie à tour des bras, je ne peux que respecter.

48ans …assez jeune pour avoir des projets, une vie active , socioprofessionnelle de qualité d’au moins 15 ans.

Pour moi, ça vaut le détour, le défi est intéressant , je veux le relever, encore et toujours. Je peux le faire . Je le ferais.

48ans…mais déjà senior pour l’employeur, sans l’expérience de son âge ni de son diplôme qui ne m’intéresse déjà plus depuis longtemps. J’ai eu le temps de changer mille fois d’avis , vous vous en doutez, et une conjecture économique non favorable, porteuse d’espoir sur fond de crise financière réelle fictive, programmée ou inopinée.

48 ans..et une questions lancinante, grave existentielle:

quelle vie à la ménopauses, quelle vie après les enfants, quelle vie ou plutôt quels buts, quels rêves , quel projets, quand on a tout tenté, tout testé, tout échoué.

J’ai tourné et tourne encore  cette question en boucle dans la tête 24h/24.

Comme la plupart d’entre vous, je me suis tournée vers le web. Une foison d’idées, une multitude de pistes, d’idées plus géniales les unes que les autres, simples , élégantes facile a mettre en œuvre et pourtant…

Une fois testées, il n’y a que des couacs , des impossibles…suis je réellement surprise…..?!

je lis , je cherche, je fouille , je farfouille et j’entends par ci par là des témoignages de gens qui s’en sont sortis de tout , …qui sont venus au bout… de tout.

je me demande alors s’ils sont des mutants ou bien s’ils ont une relations qui leur a fait un pont en or vers l’avenir.

Pourquoi, je n’arrive à rien. je ne suis pas spécialement bête . Je ne pense pas.

La création d’entreprise , me direz vous. Oui c’est l’ultime solution , à condition d’avoir l’esprit entrepreneur et d’avoir un créneau. Je suis plutôt investigatrice, expérimentatrice. Ce n’est pas moi. Ce n’est pas pour moi, tout simplement

Je lis , je cherche, je fouille , je farfouille sur le web et je découvre , j’apprends qu’il n’y a de place que pour 2 types de femmes dans ce bas monde:

  • une working girl dont la seule problématique est de concilier travail et famille et qui impose le dictat de la femme active comme seul symbole ou modèle de réussite et/ou d’épanouissement de la femme quand ce n’est pas la condition nécessaire et suffisante pour exister en tant qu’individu, s’imposer socialement: ……..je travaille donc je suis.
  • une femme au foyer dont le seul souci est d’élever ses enfants, s’occuper de son foyer , home sweet home, quand ce n’est pas faire des courses ou du shopping. La plupart du temps, elle est de faible qualification.

Pourtant je suis là , moi et je n’appartiens à aucun groupe. je suis universitaire au foyer, une véritable desperate house wife à la recherche d’autres femmes dans la même situation. Qui sait , on pourrait peut être monter un club.

Ai-je réussi, ai-je échoué…oui mais quoi.

Actuellement, je me suis lancée dans l’écriture de mon premier roman sans conviction.

Je livre également mes réflexions , mon regard sur le monde et la société qui nous entoure:

Je blogue, donc je suis.

Publicités
 
2 Commentaires

Publié par le décembre 7, 2009 dans May aime se poser des questions

 

2 réponses à “Desperate house wife…..quels projets pour demain

  1. Flora

    mars 28, 2010 at 9:38

    Je me retrouve beaucoup dans votre témoignage.
    J’aurai pu écrire certains passages…
    Comme vous je suis en pleine remise en question (avec quelques années de moins) mais avec la même problématique, le sentiment d’être une extraterrestre, une personnes qui n’a sa place nulle part…
    L’impression d’avoir trahi mes principes, comme vous je ne m’étais jamais vue femme au foyer ..et pourtant…

    Il y a des moment ou je me met à espérer trouver le bon filon et rebondir et d’autres fois ou je me décourage…

    Comme vous je cherche, un rayon de lumière, une torche qui m’indiquera la direction à suivre pour voir le bout du tunnel.

    A 48 ans vous avez encore de belles années devant vous, il faut s’accrocher, une porte finira par s’ouvrir à vous.

    Bonne chance à vous!
    Bonne chance à nous!
    Flora

     
    • Yano

      mars 30, 2010 at 7:50

      Merci Flora
      Votre réponse vient à point nommé.
      Et pour compléter le tableau, je viens de demander le divorce, que je souhaite à l’amiable…on verra.
      J’ai  » fêté » mes 49 ans ce mois.
      Je ne sais pas si je me sens jeune ou vielle.
      Physiquement…c’est bon
      Mentalement..j’ai mille ans…!
      L’age …on l’accuse sur un plan ou au autre..mais c’est la société, ses standards , ses dictats qui le caractérisent….définissent
      Bonne chance à nous …oui c’est certain..on en a grandement besoin.
      A bientot

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :