RSS

Archives Mensuelles: décembre 2009

Protégé : Moi, May…..

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

 
Saisissez votre mot de passe pour accéder aux commentaires.

Publié par le décembre 16, 2009 dans May aime la psychologie

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Mosquées en occident

Les musulmans, c’est un fait avéré sont de plus en plus nombreux en occident.

En tant que communauté religieuse , il ont bien évidemment besoin d’un lieu de culte à l’instar des autres religions présentes dans le même pays.

Heureusement, la liberté de culte faisant partie des droits de l’homme et non contraire, dans les textes , à aucune constitution, il est possible de construire des mosquées quand les fidèles en expriment le souhait à condition de pouvoir les financer.

Les mosquées, sont elles pour autant le besoin numéro un des musulmans d’occident, je ne pense pas. Rien n’est moins sur.

Tout focaliser, localiser, centraliser sur les mosquées, détournées la plupart du temps à des fin politiques, carriéristes, régionales et ou raciste ne me parait pas une bonne idée.

Je pense qu’il serait souhaitable , préférable ,raisonnable, plus sage, d’investir dans des écoles assurant un enseignement de qualité de langue arabe et civilisation arabo-musulmane. Cultiver ses origines c’est important et garant d’un meilleur équilibre psychique.

Parallèlement, il me parait judicieux , pertinent, de construire des centre culturels davantage communautaires que confessionnels, un espace de rencontre,  partage, d’écoute, de conseil , de débats et d’entraide pour des personnes , de foi commune, ayant les mêmes  soucis et thématiques.

Des centres de conseils, aidant les nouveaux arrivants et les anciens résidents, leur balisant la route et facilitant leur insertion socio-professionnelle, par un système de résautage et de solidarité interdisciplinaire et/ou inter-générationnel, à inventer et mettre en place.

Des centres de loisirs halal et des pôles d’attraction pour les jeunes, désorientés, déchirés et pris au piége  entre leur foi et culture d’un coté, une société de loisirs et de divertissement entièrement haram d’un autre.

Il faut bien que jeunesse se passe. Prenons soin de notre jeunesse.Ils sont l’espoir de demain.

Il faut à tout prix et de toute urgence éviter de s’enfermer dans ce piégé infernal occidental qui consiste à nous reduire par l’exclusion à notre plus simple expression , fraction irréductible, à savoir notre seule composante religieuse.

Après tout , l’humanité a existe bien avant les religions.

Et plutôt que décliner son identité religieuse sur trois lignes type sinon plus :

 » Je suis musulman sunnite malkite, originaire d’afrique du nord, ouvert, progressiste, modéré, tolérant, éduqué, pratiquant, spirituel ou laique ,instruit, mon père était ouvrier mais moi je sais parler le français, raconter  l’histoire de mon pays et lister les défauts des musulmans, qui ne savent que se poser en victime mais dont la civilisation jadis, fut pourtant à l’origine de la votre aujourd’hui, le soleil d’Allah brille sur l’occident…. »

Se présenter simplement comme individu de manière aussi succincte que précise:

Bonjour, M. Fulan, spécialiste en ventilation.

Il n’y a pas besoin sous prétexte d’être musulman d’avoir un CV de prix Nobel.

Le monde c’est une place pour chacun, chacun à sa place.

Le monde est une ruche, et nous sommes tous des abeilles.

 
2 Commentaires

Publié par le décembre 16, 2009 dans May aime l'actualité

 

Étiquettes : , , , , , , , ,

Musulmans : pères et filles

Les musulmans sont des puritains et des conservateurs , c’est bien connu.

Ils aiment la morale, la pudeur, les valeurs et ils ont bien raison.

Ils veulent protéger leur filles comme un joyau dans un écrin, c’est tout à leur honneur.

Pour cela et conformément à la loi coranique , elles doivent porter un voile protecteur des regards vils et pervers, des propositions malhonnêtes, de toutes tentations malveillantes.

Le tout pour une seule raison, un but ultime , les amener saines et pures , intactes jusqu’au saint du saint, sacre ultime, le mariage avec un musulman .

La fille mariée et bien mariée, le père est sacré bon parent, validé bon croyant. Il peut alors prendre, sans regrets mais avec grand soulagement , congé de sa mission éducative et paternelle dont il s’est si fièrement acquittée envers sa fille chérie et s’en aller , pourquoi pas, faire le hajj.

 
2 Commentaires

Publié par le décembre 16, 2009 dans May aime se poser des questions