RSS

Nostalgie

21 Nov
Après avoir passé autant de temps la bas qu’ici
Après avoir atteint la quarantaine blanchie
Après avoir compris ce qu’était enfin la vie,
Est venu le jour d’avouer ma faiblesse , ma nostalgie
.
Après les pleurs , après les larmes
Après les rêves et les vacarmes
Après le soleil et les alarmes
Après le noir et les gendarmes
.

Je vis enfin du souvenir
De ce qui m’ a jadis fait sourire
De ce qui m’a autrefois fait souffrir
De ce qui aurait pu me faire périr

Du ciel bleu et sa parure
De la mer calme , de la nature
De l’air paisible , de la verdure
De la famille , de la rupture.

De tous ces êtres qui , l’air de rien
M’ont accompagnée sur mon chemin
Puis m’ont lâchée mais c’était vain
J’avais déjà écrit la fin

Écrit la fin de mon calvaire,
Trouvé le nom de mon malheur
Vécu tant soit peu sans la peur
La peur horrible du lendemain.

Je ne vis que de rêves enchanteurs
Qui me guident sur la voie du bonheur
Pleine de sourires et de douceurs
Pleine de joies et de grandeur.

Comme le monde est beau , vu de moi
Comme la vie est belle , chantée par moi
L’existence réelle , même pour moi
L’humanité est possible , croyez moi.

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le novembre 21, 2009 dans May aime la poésie

 

Une réponse à “Nostalgie

  1. Yano

    décembre 14, 2010 at 3:36

    Merci Soumeya
    Je l’ai écrit quand je faisais ma crise de blues de l’expatriée ou l’exilée.
    Salam

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :